Palestine : L’établissement d’un Etat palestinien est la seule solution au conflit avec l’entité sioniste  

La seule solution au conflit avec l’entité  sioniste est d’établir un Etat palestinien avec El Qods comme capitale, a déclaré samedi à la presse le porte-parole de la présidence palestinienne, Nabil Abou Roudeina.

« Toute proposition, qu’il s’agisse d’un Etat aux frontières temporaires, d’une entité ou d’un Etat dépourvu de souveraineté, ne mettra pas fin au conflit, conduira à des confrontations ainsi qu’à des guerres », a-t-il affirmé en réponse aux propos du ministre sioniste de la Défense, Benny Gantz, selon lesquels la solution politique avec les Palestiniens « consiste à établir une entité pour eux tout en maintenant l’hégémonie sécuritaire » sioniste.
La paix ne peut être obtenue qu’en respectant les résolutions des Nations unies, a noté M. Roudeina. Les propos de Nabil Abou Roudeina interviennent alors que les forces de l’occupation sioniste ont intensifié leurs compagnes de violence à l’encontre des Palestiniens à El Qods occupée.
Une dizaine de Palestiniens blessés par les forces d’occupation à l’esplanade d’El Aqsa
 Une dizaine de Palestiniens ont été blessés ce dimanche dans une agression menée par les forces de l’occupation sioniste sur l’esplanade de la Mosquée d’El Aqsa à El Qods occupée, selon le Croissant-Rouge palestinien.
« Nos équipes ont traité une dizaine de blessés liés aux événements sur l’Esplanade de la Mosquée. Huit personnes ont été blessées dans un assaut (des forces d’occupation) et deux autres par des tirs de balles en  caoutchouc », a indiqué le Croissant-Rouge palestinien.
Trois des blessés ont été transférés à l’hôpital, selon la même source.  Vendredi matin, plus de 150 Palestiniens ont été blessés dans des  affrontements avec les forces de l’occupant sioniste sur l’esplanade de la mosquée Al-Aqsa. Ces attaques surviennent sur fond d’escalade de violence contre les Palestiniens il y a trois semaines, avec l’avènement du mois de Ramadhan.
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a exprimé sa vive inquiétude quant à la détérioration de la situation dans les territoires palestiniens occupés, en proie à une escalade sioniste depuis plusieurs jours. L’escalade sioniste dans les territoires palestiniens qui s’est  intensifiée durant ce mois sacré de ramadhan, a suscité une large condamnation à travers le monde.