Palestine : Shtayyeh appelle à des sanctions contre l’entité sioniste

Le Premier ministre palestinien Muhammad Shtayyeh a exhorté la communauté internationale, ce lundi, à activer les décisions liées au boycott de l’entité sioniste, et à imposer des sanctions contre l’occupation.

« L’impunité a constitué pendant 74 ans, (depuis la Nakba), le grand motif pour l’occupant à commettre des crimes, des assassinats, des plans expansionnistes et des déplacements », a ajouté M. Shtayyeh lors d’une réunion du gouvernement, selon l’agence palestinienne de presse, WAFA.
Appelant à mettre fin à « cette double politique », et la protection du peuple palestinien de l’oppression, et du racisme de l’occupation, le Premier ministre Palestinien a en outre exhorté l’administration Biden et les pays européens à intervenir « de toute urgence » pour arrêter les nouveaux projets expansionnistes prévus en Cisjordanie occupée, impliquant la construction de 4.427 nouveaux logements au profit des colons sionistes.
Ces plans, a-t-il ajouté, « compromettent la solution à deux Etats et menacent la paix et la stabilité dans la région », qualifiant d' »injuste et  illégale », la décision sioniste, qui a approuvé l’expulsion des palestiniens de Masafer Yatta.