Palestine : Un rapport de l’ONU accable l’entité sioniste

L’occupation de territoires palestiniens par  l’entité sioniste et la discrimination envers la population palestinienne sont « les causes principales » des tensions récurrentes et de l’instabilité, estime une commission d’enquête mandatée par le Conseil des droits de  l’homme de l’ONU, dans un rapport.

« Les conclusions et recommandations liées aux causes profondes de ce conflit (de ce conflit, NDLR) pointent dans leur immense majorité » vers l’entité sioniste, « ce que nous analysons comme un indicateur de la nature  asymétrique du conflit et la réalité d’un Etat qui en occupe un autre », écrit la présidente de cette commission, la Sud-Africaine et ancienne Haute  Commissaire aux droits de l’homme, Navanethem Pillay.
« Mettre fin à l’occupation de territoires » par l’entité sioniste, « en pleine conformité avec les résolutions du Conseil de sécurité, reste crucial pour mettre fin au cycle persistant de violences », peut-on lire dans ce premier rapport rédigé par cette commission.