Partis : Le RND soutient toute initiative de rassemblement  

 Le Rassemblement national démocratique (RND) soutient « toute initiative de rassemblement », a affirmé ce samedi depuis la  wilaya de M’sila le Secrétaire général de cette formation politique,Tayeb Zitouni.

Présidant un conseil de wilaya du RND élargi, organisé dans la ville de Bousaâda, M. Zitouni a précisé que le retour à ce qu’il a qualifié de  « famille nationale » dans la perspective du rassemblement « est le bienvenu » car, a-t-il dit, « celle-ci (famille nationale) mettra en échec certaines parties qui +investissent+ dans les conflits entre Algériens ».
Le SG du RND a également souligné la nécessité, pour la classe politique, de « jouer son rôle dans l’édification d’un front interne solide en mesure de repousser toute tentative de déstabilisation et d’œuvrer à préserver  l’unité nationale » sauf que, a-t-il ajouté, « il est impossible d’édifier un front interne sans une économie forte ». Il a, dans ce sens, estimé qu’ »une économie forte et solide nécessite  actuellement des mesures d’urgence pour décoller ».
Relevant que les élus RND ont œuvré à accompagner, au niveau local et national, le développement national, M. Zitouni a indiqué que les performances de certains secteurs sont « non conformes avec les exigences de  l’heure », en témoigne, a-t-il soutenu, le fait qu’une partie seulement des enveloppes financières a été dépensée dans certains secteurs.
Dans la même optique, le responsable du RND a souligné l’importance de se « rassembler autour du projet de l’Etat algérien à travers une véritable opposition et non une opposition négative », évoquant l’effort de sa  formation politique pour « mener à bien la restructuration du parti selon une vision qui inclut un projet de société et non une machine électorale circonstancielle ».
A l’issue de son intervention, M. Zitouni a appelé les élus de la formation politique à assumer leurs responsabilités envers ceux qui ont voté pour eux, soulignant que « leurs voix sont une lourde responsabilité et une épreuve difficile, dont les conséquences historiques seront assumées par les élus du parti ».