Pêche : Une enveloppe financière pour régler l’ensablement dans 11 ports

Une enveloppe financière sera prochainement  débloquée pour résoudre le problème d’ensablement dans 11 ports de pêche le  long du littoral, a affirmé, ce mardi à Alger, le ministre de la Pêche et des  Productions halieutiques, Hicham Sofiane Salaouatchi.  Le ministre répondait aux préoccupations des membres du Conseil de la nation sur le projet de loi complétant la loi 01-11 de juillet 2001  relative à la pêche et à l’aquaculture, lors d’une plénière présidée par M. Salah Goudjil, président de l’institution parlementaire, en présence de la ministre des Relations avec le Parlement, Besma Azouar.  M. Salaouatchi a affirmé, dans ce cadre, que son secteur avait mené un travail de coordination avec d’autres départements ministériels dont les  Finances, les Transports et les Travaux publics en vue de parvenir à une solution au problème d’ensablement au niveau des ports, rappelant que « des instructions ont été données par le Premier ministre pour débloquer une  enveloppe financière dédiée à la prise en charge de 11 ports de pêche répartis sur le littoral national ».  Abordant la gestion des ports de pêche, le ministre a fait savoir que ce  dossier avait été ouvert « officiellement » par une décision du Conseil des ministres tenu en mars dernier, ce qui permettra, a-t-il dit, de « faire un état des lieux sur la situation des ports et proposer les solutions idoines  permettant de développer les infrastructures des ports de pêche et protéger les professionnels du secteur ».