Personnes à besoins spécifiques : Krikou insiste sur l’insertion sociale et professionnelle

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou, a réaffirmé, jeudi dernier à Alger, l’appui par son secteur à toutes les initiatives visant à insérer la catégorie des personnes à besoins spécifiques dans les différents domaines de la vie sociale et économique.
Lors de sa participation à une cérémonie de solidarité avec les personnes à besoins spécifiques et de prise en charge de la retraite complémentaire des retraités des sociétés des travaux du groupe Sonelgaz, la ministre a souligné l’appui de son secteur à «toutes les initiatives visant à insérer la catégorie des personnes à besoins spécifiques dans les différents domaines de la vie sociale et économique», ce qui, a-t-elle dit, «reflète la stratégie de l’Etat de concrétiser cette harmonie entre notre législation nationale et nos engagements internationaux». La première responsable du secteur de la solidarité a mis en avant le souci de son département ministériel de «parvenir à la coordination sectorielle dans la mise en œuvre des différents programmes qui s’intéressent aux personnes à besoins spécifiques qui leur permettent de mettre en exergue leurs capacités scientifiques et d’innovation». Lors de cette cérémonie qui a été rehaussée par la présence du ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, et du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Youcef Cherfa, la ministre a estimé que l’insertion de personnes à besoins spécifiques au groupe Sonelgaz «témoigne de ce que cette frange peut concrétiser dans le domaine économique et dans les différents domaines de l’Emploi».