Pétrole : Le Brent à 75,27 dollars

Les cours du pétrole étaient en petite hausse, ce lundi, les investisseurs tablant sur un impact moindre que redouté du variant Omicron sur la demande tandis que les négociations sur le nucléaire iranien se poursuivent à Vienne, en Autriche. Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février gagnait dans la matinée 0,16% à 75,27 dollars. A New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI) pour le mois de janvier avançait de 0,11% à 71,75 dollars. Selon les analystes, les prix des deux contrats de référence sont « bien orientés » lundi dans un contexte d’optimisme croissant sur les marchés, les investisseurs estimant que « la propagation du variant Omicron ne causerait pas de graves dommages économiques ». Les cours du brut s’inscrivent dans la tendance de la semaine passée lorsqu’ils avaient grimpé de 8%, leur meilleure performance hebdomadaire  depuis la fin du mois d’août.