Premier League : Mahrez rejoint Drogba 

Poursuivant sa période faste avec Manchester City, l’international algérien Riyad Mahrez a remporté le titre de champion d’Angleterre 2021-2022. Il s’agit de sa troisième couronne sous le maillot des Citizens, la quatrième depuis qu’il évolue en Premier League.

Pour rappel, Mahrez a été déjà sacré champion d’Angleterre avant d’atterrir à Manchester City en 2018. En effet, le capitaine de Verts a gagné son premier titre de champion en 2016 sous les couleurs de Leicester City, drivé alors par l’entraîneur italien Claudio Ranieri. Sous la conduite du technicien espagnol, Pep Guardiola, Mahrez a gravi encore les échelons, enrichissant davantage son palmarès. L’enfant de Sarcelles (France) a bien garni sa vitrine depuis son arrivée chez les Citizens avec notamment la coupe de Community Shield (2018), trois coupes de la Ligue anglaise (2019-2020-2021), une coupe d’Angleterre (2019) et trois titres de champion d’Angleterre (2019-2021-2022). Cela dit, avec ses quatre titres de champion, Mahrez fait mieux que l’Ivoirien Yaya Touré, vainqueur à trois reprises de ce même titre avec les Citizens (2012-2014-2018), et égale la performance d’un autre mastodonte du football ivoirien. L’Algérien a rejoint à la tête du classement des Africains les plus titrés de la Premier League, le légendaire et ancien baroudeur de Chelsea, Didier Drogba. Ce dernier a été sacré champion avec le même club (2005-2006-2010-2015) alors que Mahrez l’a fait avec deux clubs (Leicester City et Manchester City).
Dimanche, les hommes de Guardiola sont allés au bout du suspense puisqu’à un moment donné, le grand rival, Liverpool, a touché du doigt le titre car les résultats lui avaient été favorables momentanément avant de voir le rêve s’évaporer définitivement. Alors que le leader  Manchester City était dans l’obligation de battre à domicile son hôte du jour Aston Villa, s’est vu mener au score par deux buts d’écart (0-2) devant des supporters totalement groggy et ayant rempli l’Emirates Stadium comme un œuf. Un but de la tête de Cash (37e) et un autre du Brésilien et ancien Red, Coutinho (69e) ont plongé le stade dans un silence de cathédrale. A ce moment-là, Liverpool menait au score face à Wolverhampton (2-1), grâce à deux réalisations de l’inévitable duo Mané-Salah.
Il a fallu voir Guardiola opérer des changements dans sa composante pour voir la situation se renverser et la joie changer de camp. Manchester City a réussi l’exploit d’inscrire trois buts en cinq minutes seulement. Gundogan, auteur d’un doublé (76e et 81e), et Rodrigo (78e) ont été les bourreaux d’Aston Villa et de Liverpool surtout. Les Citizens ont réussi à assurer la victoire qui leur offre un deuxième titre de champion consécutif. A noter enfin que l’international algérien Riyad Mahrez a été aligné d’entrée avant de céder sa place avant l’heure de jeu à l’international anglais Raheem Sterling.
Khaled H.