Président Mattarella: «L’Italie œuvre à l’intensification de la coopération entre l’Algérie et l’UE »

Le président italien, Sergio Mattarella a affirmé, ce jeudi à Rome, que l’Italie œuvrait dans le cadre de l’Union européenne (UE), à intensifier la coopération entre les Etats de l’Union et l’Algérie, un partenaire stratégique à tous les niveaux.

« L’Italie, pays au cœur de l’UE, appelle à intensifier la coopération avec l’Algérie. Les agendas méditerranéens fixés par l’UE sont justement un signe pour aller de l’avant dans ce sens », a indiqué le président Mattarella lors d’un point de presse conjoint avec le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.
Le Président Mattarella a relevé, dans ce cadre, la volonté de son pays d' »intensifier les efforts pour consolider la coopération Algérie-UE ». Il a affirmé, en outre, que l’Algérie qu’il avait visitée en novembre dernier, est « un partenaire stratégique pour l’Italie, notamment en matière d’énergie, mais aussi dans d’autres domaines ».
«Intensification de la coopération ces derniers mois»
« Nous sommes très reconnaissants à l’Algérie pour l’intensification de la coopération ces derniers mois grâce aux contacts tenus entre nos deux gouvernements », a-t-il dit, indiquant que la coopération bilatérale dans le domaine de l’énergie sous-entend, également, une coopération dans le domaine de la transition écologique en vue de développer de nouvelles formes d’énergies alternatives et renouvelables résilientes face à la crise climatique mondiale. M. Mattarella a également fait état d’une coopération économique et commerciale importante entre les deux pays, qui va au-delà du secteur des énergies, et qu’il souhaite renforcer davantage, qualifiant le marché algérien « de très importance » aux yeux de l’Italie.
La coopération culturelle entre les deux pays unis par une « civilisation commune dans la Méditerranée » n’étant pas en reste, le président italien a passé en revue plusieurs initiatives en cours de réalisation, tels la restauration de monuments culturels et archéologiques, l’échange de chercheurs et d’étudiants ou encore la coopération interuniversitaire.
«Parvenir à signer un mémorandum d’entente»     
Se félicitant de la tenue, juillet prochain à Alger, du quatrième sommet entre les gouvernements italien et algérien, le président Mattarella a qualifié l’événement de « rendez-vous d’une importance capitale, durant lequel l’on espère pouvoir parvenir à signer un mémorandum d’entente tout aussi important que les accords devant être signés au Palais Chigi (ce jeudi), en présence du Président Tebboune ».
Il a, dans ce contexte, évoqué la « grande amitié » qui le lie personnellement au Président Tebboune, saluant l’hospitalité dont il a été entouré lors de sa visite en Algérie, qu’il a qualifiée de « moment inoubliable d’amitié et de coopération ».
Le Président Mattarella a estimé que la visite du Président Tebboune en Italie quelques mois seulement après sa visite en Algérie « témoigne de l’amitié solide entre les deux pays et reflète l’importance de leur relation stratégique et des relations bilatérales fortes en constant développement ».