Président Tebboune : «Nous avons proposé la réalisation d’un câble sous-marin entre l’Algérie et l’Italie»

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a fait état, ce jeudi à Rome, de la proposition de l’Algérie de  réaliser un câble sous-marin entre l’Algérie et l’Italie, en vue d’approvisionner l’Italie et une partie de l’Europe en énergie électrique.

« Nous avons proposé la réalisation d’un câble sous-marin entre l’Algérie et l’Italie, à travers lequel nous pourrons approvisionner l’Italie et une partie de l’Europe en énergie électrique », a indiqué le Président Tebboune lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue italien, Sergio Mattarella, au terme des entretiens bilatéraux qui se sont déroulés  au Palais présidentiel.
Concernant les énergies renouvelables, le chef de l’Etat a annoncé le lancement par les deux pays de la production de panneaux solaires dans la wilaya de Sidi Bel-Abbes et d’autres produits par deux sociétés algérienne et italienne.
« Les relations de l’Algérie avec ses amis fondées sur la confiance et une seule parole »
Le président de la République a affirmé que les relations de l’Algérie avec ses amis étaient essentiellement fondées sur « la confiance et une seule parole qui ne change pas ».  Le Président Tebboune a indiqué avoir souligné durant toutes ses rencontres avec le président italien que « ce que retient la mémoire algérienne de l’Italie, pays ami, est très positif, que ce soit avant ou durant la Guerre  de libération nationale, à l’indépendance ou à ce jour ».
« Nos relations avec l’Italie, pays ami, ont toujours été au beau fixe (tout au long des décennies) », a ajouté le Chef de l’Etat.  A ce titre, il a affirmé que les relations algéro-italiennes « se portent bien et nous espérons davantage ».
Le Président Tebboune a indiqué que ses entretiens avec son homologue italien avaient permis d’aborder plusieurs questions, faisant état d’une « convergence totale » entre les deux pays sur les questions d’intérêt commun, qu’il s’agisse de la situation au Maghreb arabe ou en Méditerranée, ainsi que dans le domaine de la coopération bilatérale en matière énergétique.
Mettant en avant « l’amitié solide et ancienne entre l’Algérie et l’Italie », le Président de la République a souligné sa détermination à  « préserver cette amitié par tous les moyens, outre la coopération énergétique ». La coopération énergétique entre les deux pays « va de soi » car les relations de l’Algérie avec ses amis reposent sur « la confiance », a-t-il soutenu. « Nous sommes tenus moralement de préserver les accords avec tous les Etats. A fortiori avec l’Italie, qui est un pays ami », a conclu le Président Tebboune.
Le Président de la République qui était arrivé mercredi à Rome pour une visite d’Etat de trois jours en Italie, à l’invitation de son homologue italien, s’était entretenu ce jeudi dans la capitale italienne en tête-à-tête avec le Président Mattarella. Les entretiens avaient été ensuite élargis aux délégations des deux pays.