Prix du pain ordinaire subventionné : Le ministère du Commerce refuse toute augmentation

Le directeur de l’organisation des marchés, des activités commerciales et des professions réglementées au ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, Ahmed Mokrani, a affirmé, ce mercredi, que le ministère refusait catégoriquement toute augmentation du prix du pain subventionné, faisant état d’un rapport adressé par le département du Commerce aux pouvoirs publics comportant plusieurs propositions pour la prise en charge des revendications des boulangers.

S’exprimant sur les ondes de la Radio nationale, Mokrani a indiqué que «le ministère du Commerce refuse catégoriquement toute augmentation injustifiée du prix du pain ordinaire subventionné», rappelant que le prix de ce produit est réglementé par le décret exécutif n°96-132 en vigueur depuis 1996.
Les services du ministère ont constaté que des boulangers de 6 wilayas recensées au niveau national ont procédé à l’augmentation du prix du pain ordinaire de 10 à 15 DA, sans préavis et de leur propre chef, a-t-il précisé. «Cette augmentation est inacceptable dans la mesure où ce produit est fait à partir de farine subventionnée, dont nous importons 7 millions de tonnes par an», explique Mokrani, ajoutant que «le ministère a reçu à plusieurs reprises les fédérations de boulangers et écouté leurs préoccupations, et a préparé un rapport pour que les pouvoirs publics prennent en charge leurs revendications».