Projet de trémie à El Khroub : Réalisation imminente

En gestation depuis 2018, le projet de réalisation d’une trémie à l’entrée de la ville d’El Khroub est à nouveau d’actualité. Les autorités locales ont annoncé sa redynamisation, voire le démarrage des travaux dans un très proche avenir.

En fait, faudrait-il préciser, la trémie évoquée devait succéder ou venir en prolongement d’une autre encore plus importante, celle-ci à mi-chemin entre le chef lieu de wilaya et la commune d’El Khroub, plus précisément à hauteur du lieudit Sissaoui, un parcours d’environ 500 mètres devenu la hantise des usagers de la route contraints de ronger leur frein pour au minimum 30 minutes pour sa traversée. Cela malgré la forte mobilisation des éléments de la Gendarmerie nationale au niveau d’un croisement qui a pour particularité de ne pas désemplir autant en temps normal que durant les heures de pointe. Cela en raison de l’importance du trafic quotidien qui y prévaut à cause de la desserte simultanée et surtout incontournable pour cet axe de la RN3 de nombreuses wilayas : Batna, Biskra, Guelma, Oum-El-Bouaghi, Khenchela, Aïn-M’lila, Tébessa…
Une commission de wilaya avait été désignée à la fin de l’année 2018 pour engager une réflexion en ce sens sachant que l’Etat avait affecté au premier projet une enveloppe financière de 50 milliards de centimes pour, entre autres, la réhabilitation de nombreux chemins de wilaya sauf que jamais les intentions n’ont été suivies d’effet. La réalisation de la deuxième trémie serait-elle effective tel qu’annoncé par les pouvoirs publics locaux ? En tout état de cause, il faudrait surtout retenir et souligner que le croisement de routes appelé à être suppléé par la trémie a la triste réputation de croisement de la mort en raison de la multiplication et la violence des accidents qui le caractérise d’autant plus que l’absence de moyens de signalisation routière le dispute à l’irrespect chronique des conducteurs aux dispositions du code de la route. En tout état de cause, associés, les projets de réalisation des trémies évoquées sont appelés à alléger plus que sensiblement la circulation mais également épargner énormément de vies humaines notamment celles des piétons.
Abdelhamid Lemili