Projet « Solar1000 »: prorogation du délai de remise des offres 

Le délai de remise des offres par les entreprises voulant participer au projet de production de 1000 mégawatts en énergie solaire photovoltaïque dénommé « Solar 1000 MW » a été prorogé, a indiqué jeudi la Société algérienne des énergies renouvelables (Shaems

chargée de la gestion de la réalisation du projet Cette décision de prorogation de délai « fait suite à la demande des investisseurs nationaux et internationaux participants au projet Solar 1000 MW, souhaitant approfondir leurs études techniques et financières », a

précisé la société dans un communiqué.

Cette démarche intervient « dans le souci d’assurer toutes les conditions de réussite de ce premier projet, qui revêt un caractère hautement stratégique », expliqué la même source, soulignant que le délai de remise des offres « est reporté à une date ultérieure qui sera communiquée au courant de la semaine prochaine ».

L’appel d’offre pour la réalisation de « Solar1000 » a été lancé fin décembre dernier par le ministère de la Transition énergétique et des

Energies renouvelables qui a chargé la société « Shaems « de traiter cet appel d’offres.

Ce projet consiste en la constitution de Sociétés de Projet (SPV) chargées de réaliser un projet de centrales solaires photovoltaïques d’une capacité totale de 1.000 MW, réparties sur le territoire national, en lots de 50 à 300 MW chacune.

Ce projet concerne cinq wilayas, à savoir Béchar, Ouargla, El Oued, Touggourt et Laghouat et devra contribuer à la création de plus de 5000 emplois directs.

Il s’inscrit dans le cadre de la réalisation du programme national des énergies renouvelables qui ambitionne d’installer 15.000 MW de sources renouvelables d’ici 2035.

Lئénergie électrique qui sera produite à partir des stations sera injectée dans le réseau national, avait assuré le ministre de la Transition

énergétique et des Energies renouvelables relevant que l’investisseur aura une relation commerciale avec Sonelgaz à travers sa filiale SADEG ou avec l’opérateur système.