Promotion du dialogue social : L’Algérie, un pays pionnier

Lors de l’assemblée générale extraordinaire (AGEx) de l’Union des Conseils économiques et sociaux arabes et institutions similaires, tenue au Centre international de conférences (CIC) Abdellatif-Rahal à Alger, les participants ont insisté sur le rôle de notre pays dans la promotion du dialogue social a été mis en exergue. Le directeur général du travail à la Ligue arabe, Fayaz Ali El Metiri, a salué toutes les décisions prises lors de cette session.«C’est une fierté de se réunir en Algérie.» Il a mis en avant les grandes réalisations de notre pays notamment dans le renforcement du dialogue social et la promotion de la démocratie participative «sous la direction éclairée du président Tebboune». Selon lui, l’Algérie a toujours été un pays pionnier en matière de la promotion du dialogue social et qu’elle n’a jamais hésité à ratifier les conventions internationales et régionales en la matière et les faire concrétiser sur le terrain. Le président du Conseil national économique, social et environnemental (Cnese), Khelladi Sidi Mohamed Bouchnak, qui a pris la présidence de l’Union pour un mandat de 3 ans a mis en exergue la disponibilité du l’Union d’accompagner tous les processus de création des conseils économiques. Dans un point de presse animé en marge de la rencontre, le responsable a fait état de l’élaboration d’une feuille de route s’étalant sur 3 ans et qui prend en compte toutes les préoccupations des pays membres. Pour le SG de l’Union, Mohamed Lamine Djaâfri, il s’agit de sortir avec des conclusions pour redynamiser l’Union et en faire une force de propositions et un outil d’aide à la prise de décision pour les gouvernements», Dix pays arabes ont pris part à cette AGEx à savoir : la Palestine, l’Egypte, la Jordanie, la Mauritanie, le Maroc, le Yémen, le Liban, le Soudan et la Tunisie. L’Union des conseils économiques et sociaux arabes et institutions similaires a été créée en 2015 en Algérie.
 A.H.