Prostitution : Arrestation de 10 personnes, dont 6 filles, à Sétif

Dix personnes ont été arrêtées dont 6 filles,  dans le cadre d’un vaste coup de filet dans le milieu de la prostitution à Aïn Oulmène à une trentaine de kilomètres au sud de Sétif.

Les suspects appartiendraient à un réseau qui faisait venir des jeunes femmes pour les forcer à se prostituer. En flagrant délit, les policiers de la daira d’Aïn Oulmène ont démantelé ce groupe de prostitution en flagrant délit. L’opération a été menée par des membres du service de police judiciaire pour la sécurité, qui est affilié au service de sûreté de la wilaya de Sétif, ayant plusieurs plaintes d’habitants du quartier 711 logements d’Aïn Oulmène, concernant des mouvements suspects de personnes étrangères à la ville ayant l’habitude de fréquenter deux appartements d’une manière qui dérangeait les habitants, au point que certains habitants du quartier ont préféré partir pour échapper à ces scènes portant atteinte  aux bonnes mœurs.
Sur la base de ces plaintes, les forces de police se sont déplacées et ont utilisé toutes les informations pour mener des enquêtes sur le terrain tout en surveillant les mouvements des étrangers. L’opération a abouti à une descente dans les deux appartements, où le groupe a été pris en flagrant délit. Au cours de la rafle, 6 filles et 4 jeunes hommes ont été arrêtés. Ils ont été conduits directement au commissariat, où un dossier pénal a été constitué contre eux, en attendant leur présentation aux autorités judiciaires du tribunal d’Ain Oulmène. On rapporte que dans le même quartier, un jeune homme a été retrouvé grièvement blessé la semaine dernière après avoir été poignardé, après qu’une dispute a éclaté entre un groupe de 3 jeunes hommes et deux filles qui se sont rencontrés dans un appartement pour pratiquer le vice. Le coup de filet, qui a été lancé ce mardi par les forces de sécurité, a suscité une grande satisfaction parmi les habitants du quartier, qui ont dénoncé ces pratiques qui outragent la pudeur.
Par ailleurs, à El Eulma , un dealer s’est retrouvé mardi, mort dans sa voiture, après avoir été volé. Les forces de sécurité ont retrouvé le corps de ce marchand de légumes tué dans sa voiture, après qu’il ait disparu il y a deux jours. La victime, à la quarantaine, au  nom de Miloud Qadri, qui travaille dans le commerce de légumes, a été transférée vendredi matin dernier au marché de gros de légumes de Chalghoum Laid, lieu qu’il fréquentait en raison de son métier. Mais cette fois, il est allé au marché sans retour, car il a disparu tout au long de vendredi et samedi, laissant sa famille dans la confusion. Selon des membres de sa famille, qui ont eu des contacts avec lui avant sa disparition, il a été vu retournant à El Eulma à bord de sa voiture Clio. Il est arrivé dans la commune d’Al-Arsh, à environ 11 km de la ville d’El Eulma ou  il a disparu de la vue pendant deux jours, jusqu’à ce que son corps soit retrouvé hier à l’intérieur de sa voiture, qui était garée dans le quartier de Thabet Bouzid à El Alama. Selon nos sources, la victime a été abattue à coups de poignard, Eulma, et agressé par des personnes dans le but de lui confisquer son argent, car ses proches confirment qu’il portait une importante somme d’argent. Dès que son corps a été retrouvé, les policiers  ont ouvert une enquête sur l’incident et ont inspecté le véhicule de la victime. Le procureur du tribunal d’El Eulma s’est déplacé sur les lieux pour inspecter les vestiges de ce crime odieux. L’enquête reste seule à même de révéler les circonstances de cette affaire, qui a secoué la ville d’El Eulma.
S. Djerdi.