Quel est le meilleur moment pour la zakat ?

Le meilleur moment pour sortir zakat el fitr, selon l’imam de la mosquée el Houda, est la matinée du premier jour de la fête de l’Aïd el fitr, entre la prière de l’aube et celle de l’Aïd.

Tous les exégètes s’accordent à dire que, dans la sunna, le meilleur moment de s’acquitter de la zakat el fitr est juste après la prière d’el fedjr, avant d’aller à la mosquée pour la prière de l’Aïd. «Néanmoins, il est permis de la sortir à un autre moment. La zakat, en fait, obéit au même système que la prière. Il y a des prières qui sont tenues d’être effectuées dans un temps précis et d’autres, non», explique notre interlocuteur. Les foukahas, cela dit, donnent des avis différents quant au moment où il est permis de sortir la zakat en dehors de la sunna. L’imam Abou Hanifa, par exemple estime que la zakat el fitr peut être donnée un an ou  deux ans auparavant. «Certains pensent qu’il s’agit, dans ce cas-là, de zakat al-Mal alors que ça n’a rien à avoir. Il peut paraître paradoxal de permettre que la zakat soit donnée un an ou deux ans avant alors qu’elle est en rapport avec le mois de Ramadhan. Mais l’imam Abu Hanifa avait ses raisons», précise l’imam
L’imam Chafii, poursuit-il, considère qu’il est permis de sortir la zakat dès le premier jour du mois sacré. «L’imam Chafii reconnaît qu’il ne s’agit pas là du meilleur moment, mais que les musulmans peuvent s’en acquitter quand même. Quant à l’imam Ahmed Ibn Hanbal, il estime, qu’en-dehors de la sunna, le meilleur moment de faire sortir la zakat est un jour, ou deux avant la fête de l’Aïd», signale-t-il. Un avis que l’imam Malek partage également, bien que cet imam privilégie la matinée du premier jour de l’Aïd avant la prière d’el Fedjr, comme appliquée dans la sunna. «L’imam Malek a rapporté avoir vu  des  foukahas sortir la zakat juste après la prière de l’aube au premier jour de la fête de l’Aïd El Fitr», renchérit-il, signalant que certaines catégories de foukahas affirment qu’il est permis de sortir la zakat jusqu’à trois jours avant la fête de l’Aïd, sous forme de nourriture ou en espèces. Seulement, si c’est en nourriture, il faudra savoir comment mesurer en adoptant les mesures à celles de notre époque.
D’après des savants, comme Cheikh Salim Al Hilal, sortir de l’argent pour l’aumône de rupture du jeûne n’est pas valable  car la monnaie existait à l’époque du Prophète.
Selon lui, le fait que le prophète n’ait pas fait référence à la monnaie dans son hadith prouve que la zakat n’est pas valable si elle est offerte en billets ou en pièces.
Farida Belkhiri