Questions d’intérêt commun : Le Président Tebboune souligne la convergence de vues avec la Turquie

 Le président de la République, M. Abdelmadjid  Tebboune, a affirmé, ce lundi à Ankara, que ses entretiens avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, ont fait ressortir une convergence de vues sur les questions d’intérêt commun, en tête desquelles la question palestinienne, la crise en Libye et la situation dans la région du Sahel.

Lors d’une conférence de presse animée conjointement avec son homologue turc, le Président de la République a fait état d’une « convergence de vues fondamentale avec les frères en Turquie quant à la nécessité de redonner la parole au peuple libyen pour lui permettre de décider de son sort à travers des élections ».
Soutenant que le règlement de la crise en Libye passait par « l’organisation d’élections honnêtes qui restituent le pouvoir au peuple libyen », le Président Tebboune a indiqué que « les deux pays (Algérie et Turquie) peuvent contribuer à la gestion » de ces élections.
L’Algérie et la Turquie avaient convenu de poursuivre la concertation et la coordination concernant la Libye, a-t-il précisé, rappelant que le  règlement de la crise dans ce pays passait inéluctablement par l’organisation d’élections.
Concernant les développements dans les territoires palestiniens occupés, le Président Tebboune a fait état d’une convergence avec la partie turque quant à l’impératif d’une action de la communauté internationale pour mettre un terme à la souffrance du peuple palestinien en proie aux  attaques, aux dépassements et aux violations récurrentes de l’occupant sioniste.
Les deux parties ont évoqué la situation dans les pays du Sahel et les efforts à déployer pour assécher les sources de l’activité terroriste  dangereuse et instaurer la sécurité et la stabilité dans la région, a rappelé le chef de l’Etat qui a relevé que les deux pays « mèneront plusieurs actions communes dans ce cadre ».