Raffinerie de Skikda: Décès d’une victime de l’incendie

L’une des neuf personnes atteintes de brûlures lors de l’incendie de la raffinerie de pétrole de Skikda survenu mardi a rendu l’âme mercredi matin à l’hôpital Abderrazak Bouhara de la ville de Skikda, a indiqué le directeur de l’hôpital, Aïssa Zermane. Il s’agit du jeune Abderrahmane Saâdi, un soudeur âgé de 35 ans, marié et père de deux enfants (un garçon et une fille), qui se trouvait dans un état critique suite aux brûlures de troisième degré qu’il a subies dans cet incendie, a précisé à l’APS M. Zermane. Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, accompagné d’une délégation, s’était enquis, mardi dans la soirée, de l’impact de cet incendie et de l’état de santé des personnes atteintes de brûlures. Lors d’un point de presse, le ministre avait également affirmé que les règles de sécurité appliquées durant l’opération de maintenance « ont empêché la propagation de l’incendie », ajoutant que le rapport technique « permettra d’identifier les défaillances pour éviter que de tels accidents surviennent ». Après avoir souligné que le Groupe Sonatrach veille au respect des mesures et des règles de sécurité lors des opérations de maintenance, il a assuré que celui-ci prendra  »entièrement en charge les travailleurs blessés ainsi que leurs familles sur instruction du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, auquel un rapport détaillé sur l’accident sera soumis ».