Rallye «Takarkart» : Pour la promotion du tourisme local

Les participants à la première édition du rallye national auto moto « Takarkart » étaient, ce lundi, de passage, à Ouled Djellal, une des haltes du parcours qui s’étale du 12 au 20 mai.

Organisé par l’association Communication et tourisme , en coordination avec la  Fédération algérienne des sports mécaniques (FASM), le rallye enregistre la participation de 70 pilotes dont 22 encadreurs.  À son arrivée, la délégation s’est rendue au carré des martyrs, participé à une opération de plantation de plus de 20 arbres et visité la ville de Doucene et sa la tour historique.
En route vers Oran, les participants sillonnent plusieurs wilayas, dont Sétif, Bordj Bou-Arréridj, M’sila, Batna, Biskra, Ouled Djellal, El M’Ghair, Oued Souf, Touggourt, Ouargla, Ghardaia, Menaïa, Timimoune, El Bayadh, Nâama, Saïda, Mascara.
Les autorités de la wilaya d’Ouled Djellal ont mobilisé tous les moyens humains et matériels pour la réussite de la manifestation sportive. Missoum Khlifa, directeur de la jeunesse et des sports, a félicité les organisateurs du rallye qui est, selon lui, «un moyen de promouvoir le sport et le tourisme local». Missoum a ensuite remis le drapeau national aux participants qui le remettront à Oran aux responsables des Jeux méditerranéens.
Les participants, femmes et hommes, ont apprécié le parcours, parfois «difficile» pour certains tronçons mais dans l’ensemble «jouable». Vice-président de l’association Communication et tourisme, Sadek Takarkart a souligné que «le rallye est une opportunité pour promouvoir le tourisme, les potentialités naturelle et historiques des wilayas et les Jeux méditerranéens-2022 (JM-2022), prévus du 25 juin au 6 juillet à Oran ». «Lors du rallye, différents types de tourisme (montagne, saharien, balnéaire et rural) seront mis en avant», a-t-il relevé. Pour El Hadi Beggar, représentant de la FASM, «ce rallye ne se limite pas à une simple compétition sportive.»
De notre envoyée spéciale à Ouled Djellal : Samira Sidhoum