Ramadhan 2022 : Dans la Générosité

Vendredi , c’était la nuit du doute. Personne ne savait si le Ramadhan allait débuter ce matin ou demain. Mais, à vrai dire, le mois de jeûnee était déjà, un peu dans l’air. Dans beaucoup de villes et pas seulement à Alger, on s’est rué sur les marchés et grandes surfaces. Tout le monde a en quelque sorte pris ses dispositions pour s’adapter aux nouvelles habitudes qu’il induit en matière de loisirs et de transport.
On ne consomme pas comme pendant le reste de l’année. Les pouvoirs publics s’y sont préparés s’agissant surtout des viandes rouges et blanches que nous évoquons dans ce dossier, chiffres à l’appui. Une de nos reporters s’est rendue dans divers endroits dans la capitale où elle a capté cette ambiance propre au mois sacré et fait parler les clients. Une autre rappelle que les associations ont fort à faire et un médecin prodigue quelques conseils aux malades.