Repères : 650 morts et 20.169 blessés en 2021

 Six cent cinquante (650) personnes ont trouvé la mort et 20.169 autres ont été blessées dans 16.892 accidents de la circulation enregistrés dans différentes régions du pays, selon le bilan annuel présenté au début de l’année par la Direction générale de la Sûreté nationale.

Le facteur humain est la principale cause de ces accidents qui ont connu une hausse du nombre de décès par rapport à 2020 (+14,24%), de blessés (+27,39%) et d’accidents (+26,87%).
Les motocyclistes de plus en plus dangereux
Ils étaient impliqués dans 30% des accidents de la circulation enregistrés durant les sept premiers mois de 2021. Pourtant, ces derniers ne représentent que 1,83% du parc national des véhicules. Le phénomène est principalement dû au non-respect des règles de conduite par les motocyclistes, pour la plupart des adolescents en quête d’aventure et de sensations fortes. Ces jeunes conduisent à grande vitesse et vont même jusqu’à faire des exhibitions, en faisant fi des règles de sécurité.
Les écoliers en danger
Quelque 371 décès d’enfants dans des accidents de la circulation ont été déplorés au cours de l’année scolaire 2020-2021. Pour mettre fin à ce phénomène meurtrier, les campagnes de sensibilisation se multiplient dans les établissements scolaires. La culture de la sécurité routière prend aussi de plus en plus de place dans les programmes scolaires.
Sensibilisations sur les ondes
Les médias jouent un grand rôle en matière de sensibilisation. Outre les émissions des radios locales qui invitent des représentants des services de sécurité et d’associations, des journées fil rouge organisées par la Radio nationale et relayées par les radios locales permettent de prendre la juste mesure de l’insécurité et de prodiguer des conseils aux conducteurs.
Rachid H.