Revue El-Djeïch : «L’initiative du président Tebboune vise à réunir tous les Algériens»

L’initiative de «la main tendue» lancée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, vise à réunir toutes les composantes du peuple algérien, «sans distinction ni discrimination», a souligné la revue «El Djeïch» dans son dernier numéro, appelant tous les Algériens à «intégrer le processus de construction du pays».

«L’initiative de La main tendue, récemment lancée par le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, vise à réunir toutes les composantes du peuple algérien, sans distinction ni discrimination, pour servir leur pays et tourner ainsi la page du passé. Tous les Algériens sont donc appelés aujourd’hui à intégrer le processus de construction du pays et aspirer à un avenir meilleur», a écrit la revue dans son éditorial.
Elle a souligné, à ce titre, que «le président de la République a estimé que son initiative était plus que nécessaire, dès lors qu’elle a pour finalité la constitution d’un front interne cohérent qui se dressera, d’une part, face à toutes les campagnes de dénigrement visant notre pays et contribuera, d’autre part, au redressement du pays et à imprimer un nouveau souffle au processus de développement national». «La primauté de l’intérêt suprême de la nation et la consolidation des rangs du peuple sont parmi les conditions fondamentales qui permettent à notre pays de faire face aux ennemis et aux nostalgiques aigris, et de faire barrage à leurs récurrentes tentatives visant à déchirer notre tissu social et à nuire au moral de notre peuple, en tenant des discours empreints de haine et de rancœur, en répandant des rumeurs destinées à semer le trouble et la confusion, en travestissant les faits, en déformant la réalité, procédés qui n’ont d’autre finalité que d’entraîner ceux qu’ils réussissent à séduire et à abuser dans les abîmes de la félonie et de la trahison», a expliqué la revue de l’Armée nationale populaire (ANP). Pour El Djeïch, l’initiative du président de la République «vient impulser davantage de dynamisme à la politique étrangère, en plus de relancer la roue du développement économique, outre le fait d’accorder une importance capitale au volet social, traduit par des mesures pratiques qui visent à servir les intérêts du citoyen».
L’ANP aux premières lignes
El Djeïch a fait remarquer, dans ce contexte, que l’initiative du président Tebboune a été «favorablement accueillie» et a reçu «l’adhésion de la classe politique» ainsi que celle des deux chambres du Parlement.
La revue a souligné également que l’ANP, comme à l’accoutumée, «a été aux premières lignes pour apporter soutien et appui à toutes les bonnes initiatives ayant pour objet de servir l’Algérie», rappelant que le général de corps d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’ANP, a affirmé que l’initiative lancée par le président Tebboune «vise à consolider la cohésion nationale et à renforcer le front interne». Faisant le bilan des premiers mois d’exercice du président Tebboune, elle a relevé qu’en moins de 30 mois depuis son accession à la magistrature suprême, le chef de l’Etat a réussi à asseoir de nouvelles règles et coutumes, et a conféré aux différents aspects de la gestion une symbolique perdue pendant des décennies, ce qui est le signe que les fondements du projet de réforme intégrée dont il est porteur ont été parachevés et que les prémices de la nouvelle Algérie commencent à poindre à l’horizon, qu’elles se concrétisent sur le terrain à travers une action ferme et rigoureuse, sous la direction d’un président élu et rassembleur.