Sahara occidental : Le Front Polisario condamne les pratiques répressives marocaines contre les militants

Le Front Polisario a fermement condamné les pratiques répressives exercées par les autorités d’occupation marocaines contre les militants sahraouis dans les villes occupées du Sahara occidental, indique un communiqué de son secrétariat national.
Dans ce communiqué publié à l’issue d’une réunion dirigée par le président sahraoui, secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, le bureau permanent du secrétariat national a réitéré sa ferme condamnation des  « pratiques de répression, d’abus, de harcèlement et de siège auxquelles recourt l’Etat d’occupation marocain contre les militants et militantes des droits de l’Homme et professionnels des médias, comme dans le cas de Sultana Khaya et de sa famille ».
Il a appelé les Nations unies à « assumer leur responsabilité de protéger les citoyens sahraouis sans défense, d’arrêter immédiatement le pillage massif de leurs ressources naturelles et d’accélérer la décolonisation du Sahara occidental, en permettant au peuple sahraoui d’exercer son droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance ».
Le bureau permanent du secrétariat national du Front Polisario a salué à cette occasion « les épopées de défi des héroïnes et héros de notre peuple, ainsi que la constance et la résistance du soulèvement indépendantiste avec toutes ses composantes, à sa tête les lions de l’épopée de Gdeim Izik et tous les prisonniers civils sahraouis dans les geôles marocaines. »