Sahara Occidental : Le Polisario salut les déclarations de Blinken

Le représentant du Front  Polisario aux Nations Unies, Mohamed Sidi Omar a affirmé que la  dernière déclaration du secrétaire d’Etat américain, Anthony Blinken, sur le conflit au Sahara Occidental venait confirmer l’attachement des Etats-Unis d’Amérique à leur position en faveur du règlement onusien du conflit, tout en se démarquant de l’ancienne administration.

Le membre du secrétariat national du Front Polisario, également coordonnateur avec la Minurso a indiqué à que la dernière déclaration de Blinken venait confirmer une des positions que l’administration américaine n’a eu de cesse d’exprimer en faveur des efforts entrepris par  les Nations Unies en vue de mettre fin au conflit au Sahara occidental, et soutenir ainsi la mission du nouvel envoyé personnel du SG onusien au Sahara occidental, Staffan de Mistura.
Le porte-parole du département d’Etat américain, Ned Price, avait publié un communiqué de presse à l’issue d’une rencontre entre le secrétaire d’état américain et son homologue marocain à Washington, dans lequel il a indiqué que Blinken avait exprimé au ministre marocain le soutien ferme de l’administration Biden au nouvel envoyé personnel du SG des Nations Unies dans la conduite du processus politique parrainé par les Nations Unies.
La déclaration de l’administration Blinken démontre, selon le diplomate sahraouie, que «la nouvelle administration américaine a une position diamétralement opposée, dans la forme et dans le fond, à celle de la précédente». Elle est porteuse, dit-il, d’un message clair, en ce sens que «l’administration de l’ancien président Trump a agi d’une manière, et la nouvelle administration entend agir autrement».
Répondant à la presse à Washington, M. Price a fait remarquer que «M. Blinken avait eu l’occasion de réaffirmer expressément cette position lors de sa dernière visite au Sénégal, où il a déclaré que nous soutenons les efforts du nouvel envoyé personnel au Sahara Occidental, Staffan de Mistura, en vue de relancer le processus politique conduit par les Nations Unies».
La finalité de ce processus est de parvenir à une solution durable au conflit au Sahara occidental, a soutenu M. Price, affirmant que Washington soutiendra activement les efforts de l’envoyé personnel afin de promouvoir la paix et assurer un avenir prospère au peuple du Sahara occidental et  dans la région entière.
De surcroît, M. Price a tenu à rappeler que Washington collaborait avec toutes les parties et menait des consultations avec les parties au conflit, dans l’objectif de soutenir les efforts diplomatiques et le processus politique parrainé par les Nations Unies afin d’instaurer la stabilité et faire cesser les hostilités.