Saïd Chanegriha à Bordj Badji Mokhtar : «Notre pays a besoin plus que jamais de fédérer ses efforts»

Le général de corps d’Armée, Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a effectué, ce samedi une visite de travail et d’inspection au secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar en 6e Région militaire, a indiqué, ce samedi, un communiqué du ministère de la défense nationale (MDN).

Cette visite reflète l’intérêt que confère le Haut commandement de l’Armée nationale populaire au degré de disponibilité opérationnelle de nos unités implantées au niveau de cette Région sensible, et des conditions de vie et de travail des personnels mobilisés le long de nos frontières à l’extrême Sud, notamment durant ce mois sacré de Ramadhan.
Le général de corps d’armée a suivi un exposé donné par le Commandant de la 6e Région militaire, le général-major Mohamed Adjroud et un exposé présenté par le Commandant du secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar. Saïd Chanegriha a tenu, ensuite, une rencontre avec les cadres de la 6e Région militaire, où il a prononcé une allocution d’orientation qui a été suivie via visioconférence, par l’ensemble des personnels des unités de ladite Région, et au terme de laquelle, il a souligné que notre pays a besoin de fédérer les efforts de tous ses enfants dévoués, afin de faire avorter tous les complots ciblant son unité territoriale et populaire.
«A l’aune des grands défis sécuritaires engendrés par la nouvelle situation géostratégique internationale et régionale, et sur fond des crises qui agitent notre sous-région, marquée par la vulnérabilité sécuritaire chronique, avec notamment l’expansion du terrorisme dans notre voisinage immédiat et la prolifération de la criminalité organisée transfrontalière, notre pays a besoin aujourd’hui, plus que jamais, de fédérer les efforts de ses enfants dévoués, afin de faire avorter toute manœuvre ciblant notre unité territoriale et populaire», a souligné  le chef d’état-major de l’ANP.
Unité, cohésion et solidarité
Selon lui, ces efforts doivent s’articuler sur l’unité, la cohésion et la solidarité entre les différentes composantes du peuple algérien, la confiance en les institutions de l’État, et l’engagement de servir la patrie, de préserver ses intérêts suprêmes et de renforcer sa sécurité, sa stabilité et sa souveraineté, «pour l’édification de l’Algérie nouvelle, dont les repères ont été tracés par Monsieur le président de la République…».
Le général de corps d’armée a rappelé, par la même occasion, que grâce à la cohésion du peuple, les illusions et les chimères des saboteurs ne se réaliseront jamais. Saïd Chanegriha a rappelé que celui qui observe attentivement les campagnes acharnées qui ciblent notre pays ces derniers temps, n’aura pas besoin d’une longue réflexion ou d’une profonde analyse, pour voir la malveillance des desseins, la bassesse des objectifs des conspirateurs et de leurs protagonistes. «En ces temps où l’Algérie a le plus besoin de renforcer son unité nationale, et de réunir toutes les forces vives autour de l’intérêt suprême de la nation, ces mercenaires tentent, délibérément, de semer la discorde et la division entre les enfants du même peuple, et entre le peuple et son armée. Ce sont des illusions et des chimères qui ne se réaliseront jamais sur la terre des chouhada, car le peuple algérien et son armée, authentiques qu’ils sont, n’ont aucun autre objectif que celui de servir l’intérêt de la nation et l’avenir de ses enfants», a-t-il soutenu.
À l’issue de cette rencontre, Monsieur le général de corps d’armée a émis un ensemble d’orientations et d’instructions qui s’inscrivent dans leur ensemble dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de travail des personnels et visent également à rehausser le rendement et le degré de vigilance pour faire face aux défis sécuritaires au niveau de cette région sensible.