Saïd Chanegriha : «Adapter nos forces armées aux évolutions géostratégiques»

Le général de corps d’armée, Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a effectué, ce mercredi, une visite de travail et d’inspection au commandement des forces aériennes, a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Au cours une rencontre avec les cadres et les personnels du commandement des forces aériennes, il a prononcé une allocution d’orientation, qui a été suivie via visioconférence par les personnels des unités relevant de ces forces, déployées dans l’ensemble des régions militaires. A cette occasion, il a mis l’accent sur les efforts continus consentis par le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire dans le rehaussement des capacités de nos forces aériennes, partant du principe que la supériorité aérienne est une exigence opérationnelle d’une très haute importance pour notre pays.
«Les démarches que nous entreprenons en permanence, dans le cadre du rehaussement des capacités du corps de bataille de l’Armée nationale populaire et du renforcement de l’interopérabilité interarmes et inter-forces, exigent de nous, aujourd’hui, plus que jamais, de veiller à l’adaptation continue des formations de nos forces armées aux évolutions géostratégiques qui s’opèrent sur les scènes régionale et internationale», a-t-il indiqué.
Et d’ajouter : «Partant du principe que la supériorité aérienne est une exigence opérationnelle d’une très haute importance pour notre pays, nous lui avons réservé tout l’intérêt nécessaire, conformément aux orientations d’Abdelmadjid Tebboune, président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, à travers la formation qualitative de la ressource humaine et la mise à disposition des équipements modernes».
Le général de corps d’armée a souligné que la maîtrise du matériel moderne et son intégration dans le corps de bataille permettront la concrétisation des objectifs fixés. A ce titre, il a exhorté les cadres et les personnels à accorder aux missions assignées en ce sens tout l’intérêt voulu :
 «La maîtrise et l’intégration de ce matériel moderne dans le corps de bataille ainsi que l’exploitation idoine des équipements sophistiqués mis à disposition permettront la concrétisation des objectifs fixés, à l’instar de la montée en puissance des capacités opérationnelles des unités aériennes et la consolidation des aptitudes des cadres dans les domaines de planification, de préparation et d’exécution», a-t-il souligné.