Saïd Chanegriha : «Faire des Forces navales une véritable force de dissuasion»

Le Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha,  Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP) a mis l’accent, ce mardi, sur l’intérêt « particulier » accordé aux Forces navales consistant à  rehausser constamment leurs capacités opérationnelles et de combat et d’en  faire une « véritable force de dissuasion », indique un communiqué du  ministère de la Défense nationale (MDN).

Dans la dynamique de ses visites aux différentes composantes de l’ANP, le  Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, a effectué, ce mardi 19 avril  2022, une visite de travail et d’inspection au Commandement des Forces  Navales. Cette visite, note la même source, « reflète l’intérêt permanent accordé  par le Haut Commandement de l’ANP « au contact direct avec les personnels,  et à l’écoute de leurs préoccupations relatives aux conditions de vie et de  travail, notamment en ce mois sacré de Ramadhan ».
Au cours de cette visite, le Général de Corps d’Armée a tenu une rencontre  avec les cadres et les personnels du Commandement des Forces Navales, où il  a prononcé une allocution d’orientation, qui a été suivie via  visioconférence, par l’ensemble des unités relevant de ce Commandement. A cette occasion, il a mis l’accent sur l’intérêt particulier accordé par  le Haut Commandement de l’ANP à nos Forces Navales, au regard de leur  importance en tant que composante incontournable dans le processus de  règlement des conflits modernes ».
« Les récentes guerres, qui secouent le monde, ont mis en exergue  l’importance de la force navale comme composante incontournable dans le  processus de règlement des conflits modernes et ce, au vu des  caractéristiques particulières que revêt cette force, à l’instar de la  flexibilité, l’autonomie et la grande capacité de manœuvre dans les hautes  mers, faisant d’elle une arme stratégique et vitale », a souligné le Général  de Corps d’Armée.
Il a ajouté que « dans cette optique et dans la mesure où notre pays  possède des façades maritimes qui s’étendent sur plus de 1200 kilomètres,  le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire a accordé, conformément  aux orientations de Monsieur le Président de la République, Chef Suprême  des Forces Armées, ministre de la Défense nationale, un intérêt particulier  à nos Forces Navales », ajoute le communiqué.
« Cet intérêt qui se traduit notamment par le souci d’augmenter constamment  les capacités opérationnelles et de combat de nos Forces Navales, dans la  mesure où celles-ci constituent un élément essentiel de notre dispositif de  défense et un facteur crucial dans la défense de nos eaux territoriales  contre toutes formes de menaces et de dangers, à l’instar de l’immigration  clandestine et de la contrebande, mais aussi dans la protection de nos  ressources halieutiques », a-t-il souligné.
Le Chef d’Etat-major a fait savoir que « cette attention particulière vise  également à redonner la considération à la marine algérienne qui était,  durant les siècles passés, au faîte de sa gloire, en ce qu’elle était  l’incontesté maître des mers et une force redoutable dans le bassin  méditerranéen ».
« Ce passé glorieux, a-t-il noté, ne peut être qu’une source de fierté, et  de détermination à mettre les Forces Navales de l’Armée nationale populaire  sur la bonne voie et en faire une véritable force dissuasive, à la hauteur  de la réputation de l’Algérie révolutionnaire, et dont les capacités  opérationnelles et de combat sont en phase avec les différents enjeux,  défis et mutations accélérées du monde d’aujourd’hui ».