Saison estivale : Les capacités d’hébergement portées à 135.000 lits

Pour assurer le succès de la saison estivale, les pouvoirs publics misent sur deux axes essentiels : la révision des tarifs appliqués par les hôtels, mais surtout le renforcement des  capacités  d’hébergement du parc hôtelier. Sur ce volet, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hammadi, affirme que celles-ci sont portées à 135.000 lits avec l’entrée en service de 39 nouveaux hôtels.

 Invité au forum de la radio Chaîne I de la Radio nationale, Hammadi précise que «le secteur hôtelier, frappé de plein fouet par la crise sanitaire, a fait un saut qualitatif avec la réalisation et la mise en service de 39nouveaux établissements». «Ces établissements assurent une capacité de 3.000 lits supplémentaires et ont créé 1.100 nouveaux postes d’emploi, susceptibles de contribuer au développement économique local et valoriser les atouts touristiques des wilayas côtières», ajoute-t-il. Ces établissements, note le ministre, ont pu être achevés après l’instruction présidentielle de lever toutes les restrictions sur les institutions économiques. Avec ces réalisations, la capacité d’accueil est portée de 120.000 lits en 2021 à 135.000 lits aujourd’hui. Outre la nouvelle formule de résidence chez les habitants, laquelle sera désormais adoptée, ainsi que l’ouverture des cités universitaires aux touristes. Ainsi, la région côtière, déclare-t-il, «est dotée actuellement de 892 hôtels, parmi les 1.528 établissements qui existent à l’échelle nationale». Soulignant que les prix respectent la règle économique de l’offre et la demande, le ministre rappelle que «les pouvoirs publics étudient un projet de décret relatif au plafonnement des tarifs appliqués dans les établissements hôteliers, en fonction de leur classement. Les prix seront revus à la baisse, dès la publication du décret exécutif au Journal officiel». Il précise que cette mesure a été prise lors d’un Conseil des ministres organisé l’année dernière, à la veille de la saison estivale. L’objectif est d’encourager le tourisme local et rendre les prix des hôtels abordables aux estivants. Hammadi révèle que les préparatifs de la saison estivale se poursuivent et toutes les lacunes seront corrigées, afin de répondre aux exigences des citoyens, et ce, après deux saisons mortes». Dans ce sillage, il met en exergue les recommandations retenues à l’issue de la dernière rencontre tenue avec les opérateurs du secteur.
Toujours en termes de capacité d’hébergement, il a mis en exergue l’adoption de la nouvelle formule de résidence chez les habitants. Cette formule, estime-t-il, «permettra aux citoyens de louer leurs appartements, ce qui créera une activité économique supplémentaire». Il a annoncé également «la mise à la disposition du secteur du tourisme les cités universitaires, pour renforcer les capacités d’hébergement. Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat a également réitéré l’engagement de l’Etat de réunir toutes les conditions, pour réussir la saison estivale. «L’Etat a pris toutes les mesures nécessaires pour permettre aux familles de profiter de ces vacances d’été qui marquent la fin d’une conjoncture exceptionnelle», conclut le ministre.
Samira Azzegag