Salah Laouar, président du Syndicat national des médecins généralistes de santé publique : «Le meilleur rempart contre les maladies infectieuses»

La vaccination est la meilleure protection contre les maladies infectieuses, explique le président du Syndicat national des médecins généralistes de santé publique (SNMGSP), le Dr Salah Laouar, selon lequel elle a permis d’éradiquer des maladies mortelles telles que la variole.

En quoi consiste le rôle de la vaccination ?
La vaccination constitue la première arme efficace contre les infections. C’est en effet le premier rempart qui permet de prévenir les maladies infectieuses. La vaccination a permis d’éradiquer certaines maladies. Il y a des maladies qui n’existent plus grâce à la vaccination, à l’image de la variole. Il existe une multitude de maladies contre lesquelles les vaccins sont efficaces. Aussi, des maladies autrefois mortelles ou génératrices de complications invalidantes ont été contrôlées par la vaccination. C’est le cas de la poliomyélite, la rougeole, la diphtérie, la coqueluche et la tuberculose. En ce sens que la sévérité et la gravité de ses maladies ont été réduites grâce à la prévention vaccinale. L’humanité a fait un grand pas sur le plan sanitaire grâce à la vaccination.
Existe-t-il des vaccins contre les cancers ?
Il existe en effet un vaccin contre l’hépatite B qui provoque le cancer du foie, le carcinome hépatocellulaire et le vaccin contre le papillomavirus (HPV 16 et 18) qui prévient le cancer du col de l’utérus.
Mais il y a aussi d’autres avancées dans la vaccination?
Après la vaccination destinée à prévenir les maladies, il est question actuellement de vaccination thérapeutique, qui est du reste à l’état expérimental et qui sera utilisée pour guérir la maladie elle-même, à l’instar de l’immunothérapie qui peut lutter contre les cancers et les traiter. Il y a aussi les thérapies géniques. Il s’agit d’avancées indéniables.
Malgré cela il y a toujours la polémique sur l’importance ou pas de la vaccination…
La polémique naît de l’ignorance ou lorsqu’il y a des enjeux économiques et commerciaux. Mais nous, nous sommes des médecins, nous nous basons sur les données factuelles de la science pour affirmer ou infirmer des assertions. Les vaccins ont montré concrètement parlant et par des preuves scientifiques leur rôle dans l’éradication des maladies. De plus, la dernière crise sanitaire liée à la Covid-19 a démontré que la seule façon de lutter efficacement contre une maladie virale pandémique est la vaccination. Laquelle vaccination permet d’acquérir une immunité à des millions d’individus sur la planète et dans un laps de temps très court, pour empêcher la propagation du virus.  Et toutes les pandémies qui sont survenues dans le passé  comme la poliomyélite, le Sras ou même la grippe ont été vaincues par la vaccination. L’importance de la vaccination est telle qu’il est impératif de rendre la vaccination contre la grippe et la Covid-19 obligatoire pour le personnel soignant. De même qu’il serait très opportun d’enseigner aux étudiants en sciences médicales le module de vaccinologie.
Entretien réalisé par Fatma-Zohra Hakem