Salon du livre de Boudjima : Au bonheur des amoureux de la lecture

 «Le livre  vecteur de développement», tel est le thème retenu par les organisateurs pour cette  7e édition du Salon du livre de Boudjima (23 km au nord-est de Tizi-Ouzou). Une nouvelle édition qui se tiendra les 2, 3 et 4 juin à la bibliothèque municipale «Abdellah-Mohia». Un espace qui s’avérera une nouvelle fois trop exigu pour accueillir 46 maisons d’édition et un nombre de 140 auteurs.

Un engouement sans précédent pour une manifestation livresque qui s’inscrit désormais dans les mœurs des adeptes du plaisir de la lecture. Ce rendez-vous littéraire est initié par l’Assemblée populaire communale, en partenariat avec l’Assemblée populaire de wilaya (APW) et en collaboration avec les associations «Un livre, une vie, Idles-nnegh, (LACD)». Cette  7e édition du Salon  rendra un vibrant  hommage à la romancière et poétesse Amina Mekahli récemment décédée. «Il était de notre devoir d’honorer la mémoire de cette écrivaine et poétesse qui avait tenu à être aussi présente parmi nous en insistant auprès de sa maison d’édition pour qu’elle figure dans la liste des participants», ont tenu à rappeler les organisateurs de l’événement.
Deux sous-thèmes sont inscrits dans ce salon à savoir «un livre un auteur» où 11 auteurs présenteront leurs œuvres et des conférences rencontres au nombre de six durant lesquelles les conférenciers aborderont divers sujets. A  cela s’ajoutent des expositions de livres, des ventes dédicaces et quatre ateliers pour enfants et adolescents.  Des ateliers de lecture, de dessin, d’écriture et de vision créative. Ainsi la commune de Boudjima  donne dès après-demain rendez-vous  aux  femmes et aux hommes de lettres au grand bonheur des amoureux du livre.
Rachid Hammoutène
 
L’été de toutes les lectures
L’été reste cette saison propice au farniente, mais aussi aux arts et à la culture notamment la lecture. Aussi, les amateurs de l’écriture et de la lecture de la wilaya de Tizi-Ouzou  sont très servis avec ce foisonnement de salons du livre organisés un peu partout en Kabylie. Ce qui permet surtout aux auteurs et aux maisons d’édition d’aller à la rencontre de leurs lecteurs. En effet, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, se sont pas moins de 13 salons du livre qui sont organisés à travers de nombreuses localités de la wilaya. Mieux ceux organisés par la direction de la culture (Salon Djurdjura du livre et le Salon du livre d’histoire pour la  mémoire) touchent pratiquement les 67 communes avec  ces expositions et ventes dédicaces organisées  au niveau des bibliothèques communales et autres centres culturels et annexe de la maison de la culture d’Azazga.
Chaque année, la wilaya de Tizi-Ouzou enregistre la naissance d’un salon du livre tant les associations culturelles se démènent pour enrichir leur région d’un espace culturel et rivalisent avec les autres pour offrir le meilleur salon.
Sinon pour cette année 2022, le livre a été et sera présent dans les salons organisés au niveau des localités de Ouaguenoun, de BeniYenni qui vient de s’achever, des Ouacifs, de Larbaâ Nath Irathen, de Boudjima, d’Illilten, de Tigzirt, d’Azeffoune et des Ouadhias tous dédiés à toutes les franges de la société alors que ceux d’Afir Boudjima et de Yatafen le sont pour l’enfant. Tous ces salons sont organisés en collaboration avec la direction de la culture et des arts. Enfin, si pour certains les dates de leur tenue sont connues, il n’en est pas de même pour les autres tant leurs organisateurs n’ont pas encore décidé du créneau à arrêter. C’est ainsi que nous avons appris que pour ce mois de juin 2022 se tiendront ceux de Boudjima (du 2 au 4), de Yatafen (mi-juin) alors que pour le mois de juillet on annonce ceux d’Ouacifs, de Larbaâ Nath Irathen et d’ Illilten  alors que celui pour enfant d’Afir-Boudjima est prévu  le 1er et 2 octobre 2022. Pour rappel, ceux d’Ouaguenoun (5 au 9 mai 2022) et d’Ath- Yenni (24 au 28 mai) qui ont connu un franc succès se sont achevés dans une ambiance bon enfant.
R. H.