Santé : Benbouzid insiste sur la réalisation et le réaménagement des infrastructures de proximité

 Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a instruit de poursuivre la réalisation et le réaménagement des  infrastructures de santé de proximité, a indiqué ce jeudi un communiqué du ministère.
Lors d’une réunion par visioconférence tenue mercredi avec les directeurs de wilayas et les responsables des établissements hospitaliers, M. Benbouzid a mis l’accent sur la nécessité de poursuivre la réalisation et le réaménagement des infrastructures de santé de proximité et d’accorder la priorité aux services des urgences et polycliniques dans les programmes d’aménagement.
La nouvelle politique de santé, visant à assurer la réforme et le développement du système, a pour principal objectif de « faciliter et de permettre aux citoyens de bénéficier de services de santé de proximité dans les meilleures conditions », a-t-il dit.
Par ailleurs, le ministre a appelé les directeurs de wilayas à adopter une nouvelle vision dans la réalisation des établissements hospitaliers, en accordant la priorité à la réalisation d’hôpitaux de référence, en garantissant une complémentarité entre les services hospitaliers au sein de l’établissement lors de la prise en charge des malades pour éviter le  déplacement du malade d’un service à un autre. Il a par ailleurs souligné « la nécessité d’accélérer la cadence de réalisation et d’aménagement des infrastructures et de respecter les délais fixés à leur entrée en service et les normes logistiques requises pour ces structures ».
Le ministre de la Santé a en outre donné des instructions à l’effet de mettre en service ces structures, dont l’hôpital des urgences  médico-chirurgicales d’Oued Tlélat (Oran) et celui des urgences médico-chirurgicales d’Annaba, appelant à l’impératif d’accélérer leur réalisation avant la fin de l’année en cours.
S’interrogeant sur le taux d’avancement des travaux de réalisation de l’Hôpital des urgences médico-chirurgicales de Zéralda, Pr. Benbouzid a insisté sur la mobilisation totale pour le parachèvement de l’opération  d’aménagement de cet établissement d’une capacité de 120 lits, auquel le secteur accorde « un grand intérêt pour l’ériger en pôle stratégique au niveau national ».
Le ministre de la Santé a, d’autre part, souligné la nécessité de prioriser le parachèvement du projet de l’Hôpital des grands brûlés de Baba Hassen (Alger), au regard de son extrême importance et de la volonté de l’Etat de le doter d’équipements et de ressources humaines spécialisées en  vue de prendre en charge les cas les plus graves à travers le territoire national ».