Sécurisation de l’évènement: La Gendarmerie nationale met en place un plan spécial

La Gendarmerie nationale a élaboré un plan de sécurité spécial pour sécuriser les Jeux méditerranéens d’Oran 2022, d’après le lieutenant-colonel Abdelkader Beziou, du service de communication au commandement de ce corps sécuritaire. «Il s’agit d’un plan pour assurer la sécurité et la tranquillité publique dans la ville d’Oran et sa banlieue, avant l’arrivée des délégations participantes et tout au long des jours de la manifestation, pendant et après la clôture des Jeux», dit-il, insistant sur la mobilisation des moyens humains et matériels nécessaires et appropriés.Les unités de la gendarmerie engagées sont représentées par les unités de sécurité routière, les brigades territoriales, la section de sécurité et d’intervention et les escadrilles aériennes concentrent leurs tâches dansla sécurisation des sites et lieux d’entraînement et de compétitions (stade de Mascara, complexe de Sig, champ de tir de Hassi Bouakba, complexe d’équitation d’Es Sénia et complexe des Andalouses). Ces mêmes unités veillent à la sécurisation des pistes cyclablesà Oran et Aïn Témouchent, de tous les transferts des délégations et missions participantes depuis leur arrivée à l’aéroport jusqu’à leur départ, des lieux d’entraînement et de compétitions, et même des excursions organisées dans le cadre du tourisme, de tous les sites désignés pour accueillir les délégations participantes et les missions résidentes.
Samira Sidhoum