Sécurité et santé professionnelle : Le ministre du Travail insiste sur la culture de prévention 

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Youcef Cherfa, a mis l’accent, jeudi dernier, à Alger, sur l’importance de renforcer la culture de prévention dans les domaines de la sécurité et de la santé professionnelle avec l’implication de tous les acteurs.
Supervisant la célébration de la journée mondiale de la santé et la sécurité au travail en compagnie du ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, et en présence du secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Salim Labatcha, M. Cherfa a insisté sur l’importance «de renforcer la culture de la prévention en matière de sécurité et de santé professionnelle, et ce, en associant l’ensemble des acteurs». Le ministre a souligné, dans ce sillage, l’importance d’associer tous les acteurs pour mettre en place un système solide de sécurité et de santé professionnelle, ce qui protégera l’environnement du travail et la santé des travailleurs. M. Cherfa a mis en exergue «les efforts consentis dans le monde du travail par tous les acteurs, notamment les représentants des travailleurs, les patrons et les instances spécialisées pour le partage des expériences et des connaissances en vue d’améliorer les relations et les conditions du travail tout en garantissant le confort des travailleurs». Le ministère du Travail, ajoute M. Cherfa, a «mis en place tous les cadres et législations y afférents à la disposition des partenaires sociaux sans exclusion aucune et renforcé les dispositifs de contrôle et d’orientation pour en assurer le respect».
Concernant le bilan de l’allocation chômage, le ministre a fait état de plus d’un million de bénéficiaires outre la distribution de plus de 78.000 cartes Chifa. L’opération de distribution «se poursuit encore». Pour ce qui est de l’insertion professionnelle, M. Cherfa a affirmé l’insertion de plus de 70% d’un total comprenant 400.000 concernés.
Pour sa part, le ministre de la Santé a fait savoir que le secteur se focalise sur «le renforcement des capacités permettant de soigner les blessures et réduire le taux de mortalité due à l’exposition à différents risques professionnels», ajoutant que le secteur «s’attache à consentir des efforts pour atténuer les séquelles des maladies et des accidents professionnels qui pèsent sur le budget de l’Etat». M. Benbouzid a évoqué également la loi relative à la santé qui traite des aspects importants sur la protection du travailleur, rappelant particulièrement les mesures préventives dans le milieu professionnel.
Intervenant à l’occasion, le SG de l’UGTA a estimé que la célébration de cette journée est une opportunité pour évaluer la situation de la santé et de la sécurité au travail, notamment «la législation en vigueur et son application sur le terrain».