Séisme de Béjaïa : Une délégation ministérielle au chevet des blessés

Une délégation ministérielle est arrivée samedi après-midi à Béjaia pour s’enquérir, sur instruction du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, de l’état de santé des blessés du  séisme qui a secoué plus tôt dans la matinée, la région et témoigner de la solidarité du gouvernement à leur endroit et celui de tous les habitants de la wilaya.

La délégation, composée respectivement de Kamel Beldjoud, ministre de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, Abderrahmane Benbouzid, ministre de la santé et Kaouter Krikou, ministre de la solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, s’est rendue, dès son arrivée, à l’hôpital Khelil Amrane qui avait accueilli l’essentiel des victimes dont la majorité a quitté l’établissement après avoir reçu les soins nécessaires.
Au total, 30 blessés ont transité par ses structures dont seulement 03 sont encore gardés en observation. Hormis un blessé grave et qui fera l’objet d’une intervention chirurgicales, les deux autres quitteront l’hôpital rapidement, a soutenu Abderrahmane Benbouzid après discussion avec le staff médical en place, qui est composé a-t-il dit « de médecins très compétents ».
Faisant la comparaison avec le séisme survenu le 18 mars 2021 au même lieu d’une amplitude de 6.0 sur l’échelle Richter, le ministre s’est réjoui de l’ampleur réduite de cette dernière secousse, qui n’a pas généré de conséquences aussi grave malgré son intensité (5.5 sur l’échelle Richter)  qu’il s’agisse de personnes blessées ou des dommages déplorés. Il a souligné que tous les dégâts ainsi enregistrés ce samedi seront réparés et pris en charge, laissant le soin à la cellule de crise de la wilaya d’en faire un bilan exhaustif et de déterminer pour se faire, les moyens à mettre en œuvre.
La délégation en a profité durant cette visite d’urgence, de discuter avec les blessés et de passer en revue l’état de certaines structures atteintes,  notamment la clinique de maternité de Targa Ouzemmour dont le service de chirurgie pédiatrique a souffert de quelques dommages pour le moins bénin.
Beldjoud : «L’Etat ne ménagera aucun effort en cas de catastrophes» 
Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités  locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud a affirmé que l’Etat ne ménagera aucun effort face aux catastrophes quelle qu’en soit la nature, appelant les responsables locaux à se mobiliser jour et nuit pour parer à toute urgence.
 « L’Etat ne ménagera aucun effort face aux catastrophes quelle qu’en soit la nature », a indiqué M. Beldjoud dans une déclaration à la presse lors  d’une visite d’inspection à Bejaïa, appelant les responsables locaux à se mobiliser jour et nuit pour parer à toute éventuelle urgence.
« Heureusement », aucune perte humaine ou matérielle n’est à déplorer malgré l’intensité de la secousse, a poursuivi M. Beldjoud.
Et d’ajouter : « le wali de Béjaia a été immédiatement chargé de constituer une cellule de crise pour suivre la situation sur tout le territoire de la wilaya en dépêchant les techniciens et les services de la Sûreté nationale. Un numéro vert a été mis à la disposition des citoyens pour prendre en charge immédiatement leurs préoccupations ».
Le ministre a rappelé avoir constaté quelques fissures survenues au niveau de trois (3) immeubles dont une polyclinique et une cité universitaire, assurant que les dégâts seront pris en charge « de manière urgente ». Appelant les responsables locaux, élus et administrateurs, à une « mobilisation de jour comme de nuit pour parer à toute urgence », M. Beldjoud a rappelé la secousse tellurique enregistrée vendredi soir à Médéa qui n’a causé fort heureusement aucun dégât matériel ou humain.
Les citoyens sont eux aussi appelés à suivre une formation pour prêter assistance en cas de catastrophes, a-t-il dit, faisant état d’un travail en  cours dans ce sens en coordination avec les services de la Direction générale de la protection civile.
Pour sa part, le ministre de la Santé a tenu à rassurer sur l’état de santé des citoyens hospitalisés actuellement, relevant qu’ils devront  quitter dimanche l’hôpital après de simples chirurgies orthopédiques.  De son côté, Mme Krikou a affirmé que le secteur de la solidarité  nationale a marqué sa présence dès les premiers instants, en ce sens que des instructions avaient été données à la directrice locale pour l’installation d’une cellule pour la prise en charge psychologique des victimes en coordination avec la société civile. Des cellules de proximité veillent actuellement, a-t-elle dit, à la prise en charge des cas de panique et de peur chez les citoyens.
Une secousse tellurique de magnitude 5.5 sur l’échelle de Richter a été  enregistrée samedi à 10h59 dans la wilaya de Bejaïa, a annoncé le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG). L’épicentre de la secousse a été localisé à 28 km au nord-est de Cap Carbon.