Semaine Cervantine : Sur les traces de Migel de Cervantès

L’Institut Cervantes d’Alger a organisé samedi une lecture d’extraits du livre Don Quichotte à l’occasion de la Journée internationale du livre.

Ceci, «pour montrer l’intemporalité et l’universalité de l’œuvre de Miguel Cervantes qui a transcendé toutes les frontières», explique la directrice de l’institut, Sandra Agúndez. Ont rendu hommage à cet auteur espagnol les ambassadeurs de pays hispaniques tels que la Colombie, le Mexique, le Venezuela, l’Argentine et le Portugal. Mais aussi des représentants diplomatiques de pays européens à l’image des ambassadrices de Tchéquie, d’Allemagne et de Grande-Bretagne qui ont déclamé dans leur langue maternelle les textes racontant l’aventure de Don Quichotte de La Mancha. Ces derniers ont abordé les sujets de la chevalerie, de l’honneur, de l’amour, de la guerre et de la philosophie, chers à Cervantès.
La date du 23 avril, a tenu à rappeler l’ambassadeur d’Espagne, Fernando Morán, «coïncide avec l’anniversaire de la mort de Cervantes que nous célébrons depuis des années en Espagne». A cette occasion, poursuit-il, «des roses rouges sont offertes pour tout achat de livre», et ce, afin de célébrer cette date importante. Depuis 1997, des lectures du texte de Cervantes sont ainsi organisées pour commémorer son anniversaire.
Cervantes, rappelle le diplomate, «a été prisonnier à Alger lors de l’époque ottomane et a séjourné dans différents lieux de la capitale». Ce pourquoi, annonce-t-il qu’en collaboration avec le ministère de la Culture et des Arts, «un parcours a été créé pour revenir sur ses traces et découvrir plus en détails les facettes de la vie de Cervantes». De La Casbah d’Alger, en passant par la mosquée qu’il fréquentait jusqu’à sa grotte, plusieurs étapes sont proposées aux intéressés.
Dans le même sillage, à propos des livres espagnols présentés lors de la 25e édition du Salon international du livre d’Alger, le diplomate a estimé que les visiteurs étaient très nombreux et a formulé le souhait que l’Espagne participe de même aux futures éditions.  «D’autres activités seront organisées tout le long de cette semaine qui est la appelée cervantine», a déclaré Sandra Agúndez.
Des conférences, projections cinématographiques ainsi que des dialogues littéraires sont programmés au courant de la semaine au niveau de l’Institut Cervantès. Demain à 21h30, un dialogue littéraire aura lieu au niveau de l’Institut culturel italien avec pour thème: «Miguel de Cervantes et son parcours italien». C’est une semaine Cervantine riche en activités qui se profile à l’horizon et permettra une meilleure connaissance de cet illustre écrivain espagnol.
Sarra Chaoui