Soudan: Grave situation d’insécurité alimentaire

Plus de 15 millions de Soudanais font face à une situation de crise alimentaire, s’alarme l’ONU dans un communiqué publié jeudi dernier. «Un nombre record de 15 millions de personnes au Soudan – un tiers de la population – sont actuellement confrontées à une insécurité alimentaire aiguë», selon une évaluation de la sécurité alimentaire réalisée par le Programme alimentaire mondial (PAM).
Et la situation n’est pas près de s’améliorer. D’ici septembre, ce seront «18 millions de Soudanais, soit environ 40% de la population du pays, qui feront face à une situation de crise alimentaire», préviennent le PAM et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans un communiqué conjoint. La semaine dernière déjà, l’ONG Save the Children annonçait le décès lié à la faim de deux enfants dans le Darfour-Nord. «Un signe alarmant de ce qui pourrait arriver», a commenté l’ONG dans un communiqué. Pour les deux agences onusiennes, les chocs climatiques (inondations et sécheresses) et les déplacements de population contribuent à aggraver l’insécurité alimentaire, de même que les affrontements armés et les récoltes insuffisantes de cette saison. Si l’ensemble des 18 régions que compte le Soudan sont touchées par l’insécurité alimentaire, c’est la localité de Krink, au Darfour, à l’ouest du Soudan, où des affrontements début avril ont causé la mort 179 personnes et en ont déplacé 150.000 qui est la plus affectée du pays avec 90% de sa population souffrant de la faim selon le communiqué conjoint.