Soudan : Le Premier ministre remplace les chefs de police 

Le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok  a annoncé, ce samedi, avoir remplacé les chefs de la police, après 42 morts dans la répression de manifestations hostiles au coup de force du 25 octobre. M. Hamdok, réinstallé le 21 novembre par un accord avec le général Abdel Fattah al-Burhane, a indiqué sur Twitter avoir remplacé le directeur général de la police, le général Khaled Mehdi Imam, et son adjoint Ali Ibrahim par les généraux Anan Hamed Omar et Abdelrahman Abdallah. Avant ces changements, le chef du gouvernement avait déjà mis un coup d’arrêt aux purges effectuées par le général Burhane dans différents secteurs durant son placement en résidence surveillée pendant près d’un mois. Ces derniers jours, plusieurs figures de la scène politique ont été libérées dont des ministres évincés lors du coup de force mais des dizaines  sont encore détenus dans des lieux inconnus.