Sport militaire : Le fleuron

S’il y a un fleuron du sport national, il est à apprécier du côté de l’armée nationale. Dans le couronnement. Plus que des exhibitions toute la journée d’hier, une valeur sûre assurée sur des générations de femmes et d’hommes qui ont épousé la vie militaire et avec une vie pleinement sportive.

Le centre de regroupement et de préparation des équipes sportives militaires chahid Messaoud Boudjeriou a vu, le mercredi 8 juin, cet esprit compétitif animer les équipes programmées à ces journées portes ouvertes sur le sport militaire. Et le public y est cordialement invité. Une manière de s’ouvrir, de communiquer et de démontrer le sérieux et l’abnégation qui prévaut au sein de l’institution militaire de par l’organisation, la promotion, le développement de la formation sportive. Un professionnalisme de haut niveau qui n’est plus à démontrer. Confirmée plus que jamais en cette belle journée d’exhibition exceptionnelle. Une belle escale que cette journée dédiée à l’artiste et ce n’est pas peu de dire  que ces jeunes militaires sont aussi artistes à leur manière, dans la façon avec laquelle ils ont fait montre de leur savoir-faire. Notamment, dans les sports de combat où la finesse, la précision et l’endurance dont il ont fait preuve forcent l’admiration. De la  belle ouvrage auréolée de titres, de médailles, de trophées immortalisés dans des compétitions internationales où souvent ces sportifs ont brillé au summum des records en raflant la mise avec brio. C’est que le sport militaire a réalisé des performances toutes disciplines confondues. Tant à l’échelle nationale, continentale et internationale. Des démonstrations sûres et affirmées qui jalonnent le parcours de jeunes gens, mettant du cœur à l’ouvrage dans ce qu’ils ont choisi pour l’assurer non pas que d’aptitudes révélées mais mise à bon escient, au talent confirmé et avéré.
Une présence régulière, ponctuelle et déterminée qui draine des résultats plus que probants toutes disciplines confondues. Hautement distinguée de par la participation des athlètes de haut niveau, l’élite, qui engage le pays dans les manifestations les plus importantes de par le monde en relevant des défis, les plus grands, auxquels ces jeunes formés à l’école militaire ont été confrontés pour les relever sur le plus haut podium. Les couleurs de l’Algérie ont été ainsi hissées haut et fort, chantées sous d’autres cieux. Prouvant à un plus haut point que la condition physique de ces jeunes enrôlés dans les rangs de l’armée nationale est un acquis pérenne, peaufiné et amélioré tout au long d’une carrière militaire  mûre et responsable. Doublé d’une conscience, celle qui sait que la patrie est au-dessus de toute considération. Y compris dans le sport appelé à être mis à contribution en temps de paix et de guerre.
Les jeunes gens de ce mercredi, les femmes en prime pour leur bravoure et leur courage, ont su offrir plus qu’un aperçu de ce qui pèse sur leurs épaules en matière de sécurité, de défense et d’amour du pays.
Saliha Aouès