«Stop agressivité routière» : La caravane arrive à Béchar

La caravane de «Stop agressivité routière», avec à sa tête Samir Khemici, son fondateur, a traversé une partie de l’Ouest du pays en direction de Béchar, pour la 12e année consécutive.
 
«Cette initiative intervient à l’occasion de la Journée mondiale des Souvenirs des victimes des accidents de la route, coïncidant avec le 21 novembre de chaque année. Des actions de sensibilisation au profit d’automobilistes et de motards sont prévues», a déclaré Khemici.
Le départ a été donné depuis Alger, le 19 novembre dernier. Après être passé par Relizane et Mascara, le convoi a fait une halte à Saïda, puis a repris la route vers Mecheria et Aïn Sefra pour arriver enfin à Béchar, hier. La caravane, composée de six motards et d’un véhicule d’assistance, célèbre la journée mondiale sous forme de prévention routière au niveau du centre-ville au chef-lieu de wilaya. «Nous avons canalisé notre action sur les utilisateurs des deux roues qui sont impliqués dans les accidents de la route à hauteur de 21% au niveau national», précise l’initiateur de l’événement. Selon lui, les motocycles sont les véhicules qui n’ont pas encore connu de baisse dans les statistiques, ce qui est alarmant et nécessite de redoubler d’efforts pour sensibiliser les motards. «Nous sensibilisons à notre manière, en montrant aux motards des images choquantes et des casques de protection accidentés pour montrer l’ampleur des chocs», a poursuivi Khemici.
Selon lui, il y a un manque flagrant de formations dispensées par les auto-écoles. «La formation liée aux motards doit être spécifique. Les examinateurs et les auto-écoles doivent participer à ce genre d’événement parce que beaucoup de moniteurs n’ont pas acquis de formation qualifiée pour pouvoir transmettre à leur tour», a-t-il signalé.
Par ailleurs, l’association a coordonné ses actions avec l’Académie nationale de sécurité routière. «Cette caravane, 12e du genre, s’inscrit dans un long mouvement de volontariat et promet de durer pour devenir une véritable tradition», espère Khemici. En parallèle, des casques de protection ont été distribués aux motards qui n’en portaient pas pour les sensibiliser sur l’importance de porter des équipements de protection au guidon des deux roues.
Une donation de fauteuils roulants en faveur des enfants à mobilité réduite et des fournitures sanitaires ont été offerts à la Direction de l’action sociale et de solidarité (Dass) de la wilaya de Béchar, au profit d’un centre d’accueil pour enfants (pouponnière) au chef-lieu de wilaya.
Walid Souahi