Syrie: 13 soldats tués dans une attaque terroriste contre un bus militaire

Au moins treize soldats ont été tués et deux  autres blessés lundi lors d’une attaque contre un bus militaire dans la ville de Raqa dans le nord de la Syrie, a rapporté l’agence de presse  syrienne Sana.

L’agence qui cite une source militaire a déclaré que l’attaque a eu lieu à 6H30 locales (3H30 GMT) contre un bus militaire, qui circulait sur la route Al-Zamla, à Jabal Al-Bishri dans la ville de Raqa.

Sana n’a pas précisé qui était derrière l’attaque, alors qu’aucune partie n’a jusqu’à présent revendiqué l’attaque meurtrière.

Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière depuis début mars, lorsque 15 soldats ont péri dans une attaque menée par le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI, Daech) dans le désert syrien de Palmyre.

Le 13 mai, dix soldats avaient été tués par un tir de missile sur leur bus dans la province d’Alep. Il s’agissait de l’attaque la plus meurtrière

depuis la trêve de 2020.