Tanzanie-Algérie J-1 : Les Verts pour la confirmation

Après avoir pris le meilleur sur la modeste équipe de l’Ouganda (2-0) samedi dernier au stade 5-Juillet, c’est un adversaire d’un tout autre calibre qui se dressera sur le chemin des Verts dans cette campagne éliminatoire pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2023).

Il s’agit de la Tanzanie que les hommes de Djamel Belmadi vont affronter mercredi après-midi (17h) à Dar Es Salam, lors de la 2e journée des qualifications. Ce sera incontestablement le match le plus important pour les Algériens, car les Taifa Stars constituent leur principal rival dans ce groupe F, dont les deux premiers accéderont à la phase finale, prévue en Côte d’Ivoire(23 juin au 23 juillet 2023).
Même si l’Algérie part favorite au vu notamment de son standing de géant du continent, il n’en demeure pas moins que la vigilance doit être de mise, d’autant que la motivation sera grande chez les Tanzaniens. Ayant accroché le Niger (1-1) à l’issue de la 1re journée, les coéquipiers d’Ally Samatta, l’attaquant du Royal Antwerp, auront ainsi à cœur de l’emporter et du coup réaliser un départ exemplaire.
En tout cas, dans le camp algérien, où l’on se dit conscient de la tâche qui les attend, la concentration est à son maximum chez les joueurs qui ont effectué le déplacement dans la capitale tanzanienne avec un esprit conquérant, histoire de confirmer leur bonne entame dans ces éliminatoires.
«Comme chacun le sait, notre objectif est de gagner ces deux premiers matchs, et faire en sorte d’assurer rapidement notre qualification pour la CAN-2023. En Afrique, il n’y a plus d’équipe faible. Il y a une évolution dans le football africain avec de belles infrastructures ce qui a conduit à de bons résultats des équipes comme la Tanzanie qui a énormément évolué, tout en gardant l’ossature générale du groupe. Cela confirme son ambition d’aller loin dans cette compétition et, par conséquent, la nécessité pour nous de la prendre très au sérieux», a affirmé Belmadi, avant le départ pour Dar Es Salam.
Le sélectionneur national s’est dit par ailleurs, réjoui de disposer d’un groupe au complet. Ce qui lui a d’ailleurs, permis de concocter le plan anti-Tanzanie en axant beaucoup plus la préparation sur la récupération. «Nous avons axé notre travail sur la récupération, un volet très important dans ce genre de rencontres. Tous les joueurs sont aptes et seront présents pour cette rencontre à Dar Es Salam y compris Hichem Boudaoui qui souffrait d’une blessure, contractée à la veille du match face à l’Ouganda», a-t-il pousuivi.
Cette rencontre sera dirigée par un trio d’arbitres soudanais composé de Mahmood Ali Mahmood Ismaïl, d’Ahmed Nagei Subahi et d’Elmoiz Ali Mohamed Ahmed. Dans l’autre match du Groupe F, le Niger se déplacera à Kitende, pour y défier l’Ouganda, demain après-midi à 14h. A noter qu’après cette empoignade, le onze national va rallier directement la capitale qatarie, Doha, où il aura à affronter l’Iran en amical, le 12 de ce mois.
Mehdi F.