Tanzanie-Algérie : Les Verts à pied d’œuvre à Dar Es Salam 

La sélection nationale est à pied d’œuvre à Dar Es Salam, où elle aura à affronter la Tanzanie ce mercredi (17h, heure algérienne), en match comptant pour la deuxième  journée des éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN-2023).
Les Verts ont été salués à leur départ de l’aéroport international Houari-Boumediene par Mohamed Maouche, président de la Fondation de la glorieuse équipe du FLN, et  Mounir Dbichi, secrétaire général de la FAF.
Comme le veut l’usage, les capés de Belmadi vont effectuer demain, à l’heure du match, une séance d’entraînement au Benjamin Mkapa National Stadium.
L’occasion pour les coéquipiers de Ramiz Zerrouki de découvrir la pelouse du grand stade de la capitale tanzanienne (60.000 places), théâtre de l’empoignade face aux Taifa Stars. En attendant ce big rendez-vous face à leur plus sérieux concurrent du Groupe F, la préparation s’est intensifiée ces deux derniers jours dans le camp algérien où l’on avait opéré les derniers réglages.
La présence d’un groupe au complet a d’ailleurs permis à Belmadi et aux membres de son staff technique de concocter un plan anti-Tanzanie en axant beaucoup plus la préparation sur la récupération. «Nous avons axé notre travail sur la récupération, un volet très important dans ce genre de rencontres. Tous les joueurs sont aptes et seront présents pour cette rencontre à Dar Es Salam y compris Hichem Boudaoui qui souffrait d’une blessure contractée à la veille du match face à l’Ouganda», a reconnu le driver national lors d’une déclaration à la presse avant le départ pour Dar Es Salam.
Concernant son futur adversaire qui avait fait match nul face au Niger (1-1), lors de la première journée disputée au stade de l’Amitié à Cotonou (Bénin), Belmadi a estimé que cette «équipe a énormément progressé par rapport à son état de forme en 2019». «Il y a une évolution dans le football africain avec de belles infrastructures ce qui a conduit à de bons résultats des équipes comme la Tanzanie qui a énormément évolué, tout en gardant l’ossature générale du groupe», a-t-il dit.
Part ailleurs, le sélectionneur national n’a pas oublié de saluer l’état d’esprit des joueurs comme Islam Slimani et Raïs M’Bolhi qui «continuent à donner après de longues années passées au sein de la sélection algérienne».
Dans l’autre match du Groupe F, le Niger se déplacera à Kitende, pour y défier l’Ouganda, mercredi à 14h.
Mehdi F.