Téléphonie fixe et mobile : Assurer une couverture « globale et équitable » sur tout le territoire national

 

Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi-Triki a mis en avant, ce jeudi, la détermination du secteur à poursuivre l’amélioration des services internet et d’assurer une couverture « globale et équitable » des réseaux de téléphonie fixe et mobile au niveau national.

Répondant à une question d’un sénateur, lors d’une plénière consacrée aux questions orales adressées à des membres du Gouvernement présidée par, Salah Goudjil, président du Conseil de la nation, le ministre a précisé que « le secteur œuvre à l’amélioration des services internet en assurant les infrastructures nécessaires et en renforçant le débit ».

L’amélioration des services internet et de couverture réseau de téléphonie (fixe et mobile) nécessite la libération de « bandes de fréquences supplémentaires », ce qui est, selon le ministre, « un facteur clé dans l’amélioration de la qualité des prestations ».

Assurer une couverture « globale et équitable » des réseaux de téléphonie fixe et mobile au niveau des l’ensemble des wilayas du pays est l’une des priorités du secteur qui s’attelle à promouvoir le niveau des prestations fournies et combler les lacunes enregistrées, notamment par le renforcement des équipements de base », a souligné le ministre.

L’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE) veille, de son côté, au contrôle et à l’évaluation de l’état d’engagement des opérateurs de téléphonie mobile aux dispositions des cahiers des charges au niveau des agglomérations et des axes routiers, a-t-il dit.

Plus de 9 millions de personnes possèdent la carte magnétique Eddahabia

L’ARPCE a organisé une campagne qui a permis de constater le non-respect de certaines dispositions des cahiers de charges par les opérateurs qui se sont vus accorder des délais pour remédier aux lacunes enregistrées, a rappelé le ministre.

« Les cahiers des charges relatifs aux réseaux 2G et 3G obligent les opérateurs à assurer une couverture des axes routiers nationaux et l’autoroute en observant les conditions liées à la disponibilité du réseau de l’énergie électrique », a-t-il précisé.

Selon le premier responsable du secteur, la perturbation enregistrée dans la couverture du réseau 4G au niveau de certaines zones, notamment au Sud et certains axes routiers, est due à l’absence de sources d’énergie électrique », rassurant que « l’exploitation de l’énergie solaire est en cours pour fournir l’électricité ». Le ministre a fait état d’une « amélioration » des services prodigués par le secteur, citant à ce propos que « plus de 9 millions de personnes possèdent la carte magnétique Eddahabia, outre l’évolution significative qu’connu le e-paiement entre 2020 et 2021 ».