Timimoun : Dans d’excellentes conditions 

De notre envoyée spéciale Karima Alloun

Le bac se déroule dans une ville devenue un chef-lieu de wilaya où les choses commencent à changer, notamment dans le secteur de l’éducation. De nombreuses structures ont été réceptionnées pour soulager la population et la famille éducative contrainte auparavant de parcourir des kilomètres, jusqu’à Adrar, pour régler des problèmes administratifs. Selon le directeur de l’éducation de la wilaya, Noureddine Zina, «les épreuves du baccalauréat se déroulent dans d’excellentes conditions» dans 14 centres d’examen, 5 à Timimoune, 2 à Tinerkouk, 3 à Cherouin et un à Ougrout aménagés dans 4 daïras. «Dans chaque daïra, un centre pour les candidats libres a été mis en place», explique le directeur de l’éducation qui fait savoir que plus de 3.495 candidats ont été inscrits dont 272 sont issus du cycle ordinaire et 1.393 candidats libres. Le responsable assure que les sujets sont arrivés à 6h à Tarfa, dans la daïra d’Ougrout, point le plus loin qu’il fallait couvrir. Les personnels transportant les copies ont entamé les déplacements à 4h du matin en commençant par les grandes distances. Durant la première journée, aucun cas de triche n’a été signalé, assure le directeur qui a évoqué 8 absences dont celles de 4 filles parmi les candidats scolarisés et 161 parmi les candidats libres dont celles de 46 filles.
 K. A.