Tipasa : Les sujets de langue arabe abordables

Hier (dimanche ) à11h, en sortant de la première épreuve au niveau du centre d’examen Torkia-Mahmoud à Bou Ismaïl, dans la wilaya de Tipasa, les candidats ont affiché de larges sourires. Selon eux, le sujet de «langue arabe et littérature» était abordable. «Nous avons eu le choix entre deux sujets, un texte sur le thème de la Révolution nationale et le deuxième un poème sur la jeunesse», dit Billel, un candidat qui passe pour la première fois son bac dans la filière sciences expérimentales. Et d’ajouter : «J’ai choisi l’étude du texte. Les questions sont vraiment à la portée de tous.» Un de ses camarades a préféré traiter le poème. «J’ai traité un sujet de même nature récemment. Le hasard fait bien les choses», lance-t-il. Non loin, sur le front de mer, Israa, candidate en gestion et économie, a trouvé, elle aussi, le sujet de la langue arabe à sa portée. «J’ai choisi évidemment le texte qui est le sujet le plus facile», lance-t-elle. A Tipasa, deux candidats dans la filière mathématiques techniques, rencontrés dans un café, ne cachent pas leur joie. «Le sujet de la langue arabe est très facile. J’espère obtenir une bonne note pour consolider ma moyenne générale», espère l’un d’eux. Selon un responsable de la direction de l’éducation à Tipasa, aucun cas de triche n’a été signalé durant la matinée d’hier. A en croire beaucoup de candidats, toutes les conditions sont réunies pour un bon déroulement du bac.
 Amirouche Lebbal