Tizi-Ouzou : 302 cas d’agressions sur le réseau électrique et gazier

La direction de la société de distribution de l’électricité et du gaz du centre (SDC) de Tizi-Ouzou filiale Sonelgaz a enregistré, depuis le début de cette année 2021, 302 cas d’agressions sur ces ouvrages électriques et gaziers, indique un communiqué de cette dernière.

«Depuis le début de l’année en cours, la direction de la distribution a enregistré 302 cas d’agressions sur le réseau de distribution de l’électricité et de gaz, dont 268 cas d’agressions sur le réseau de distribution de gaz naturel et 34 cas d’agressions sur le réseau de distribution d’électricité (aérien et souterrain)», lit-on dans cet écrit. Des agressions qui consistent en des vols de câbles et des dégradations pour le réseau électrique et des dommages sur les conduites pour le réseau de gaz.
«Ce qui affecte négativement la qualité et la continuité de service qui provoque de nombreux désagréments aux abonnés, ainsi que des pertes pour l’entreprise comprenant notamment la quantité d’énergie non distribuée et les coûts de réparation de ces défauts causés par ces agressions sur le réseau de distribution d’électricité et de gaz. Ces agressions d’ouvrages peuvent présenter aussi des conséquences graves pour les populations, les biens et l’environnement», poursuit le communiqué. Fort heureusement que ces agressions n’ont pas provoqué des accidents graves,  comme c’est souvent le cas, notamment dans les agressions sur le réseau du gaz naturel.
Enfin, la SDC, dans son écrit, souligne que «les travaux de chantier à proximité du réseau de distribution d’électricité et de gaz ont causé des défauts de câbles électriques et des défauts de gaz qui ont causé des ruptures d’électricité et de gaz pour nos clients».
 Rachid Hammoutène