Tizi-Ouzou : Foires d’articles et de manuels

A l’initiative de la direction du commerce de la wilaya de Tizi-Ouzou, la salle omnisports Saïd Tazrout, située au  chef -lieu de wilaya, doit abriter une foire d’articles scolaires, dès le 15 septembre.

Selon Djamel Halit, chef de service au sein de la direction, celle-ci devrait durer quatre semaines et permettra aux ménages de faire de grandes économies car  de nombreux articles seront  directement vendus par les producteurs  à des prix abordables. A l’en croire, tous les  producteurs de fournitures scolaires et ateliers de confection de tabliers répertoriés  dans la wilaya ont été conviés à y participer.
Des invitations ont été également adressées à  ceux exerçant dans  d’autres régions et à des  grossistes. «L’éventail sera important  en qualité et en prix»,  souligne notre interlocuteur. «La  foire incitera les détaillants à revoir à la baisse leurs marges bénéficiaires et atténuera, quelque peu, l’effet spéculatif  sur ces fournitures qui font déjà le buzz sur les réseaux sociaux». Hallit invite, enfin, les parents «à ne pas se précipiter chez les commerçants et à attendre l’ouverture de la  foire pour être mieux fixés».
S’agissant du livre scolaire, Rachid Dabachi, responsable local du centre régional de documentation et de diffusion pédagogique(CRDDP), attend une  réunion prévue ce jeudi avec la direction du commerce pour être fixé quant à la participation de son organisme à l’événement . «Nous ferons l’effort nécessaire pour être présents», nous  a-t-il confié. Selon  lui, le CRDDP organise aussi  une  foire de  vente de manuels scolaires à la maison de la culture Mouloud-Mammeri à partir de ce mardi
Dabachi a tenu à  préciser que le prix  du manuel  n’a pas enregistré de hausse. «Même ceux nouvellement réédités ne seront pas cédés avec les nouveaux prix indexés sur les coûts d’impression», a-t-il renchéri.
Au passage,  il rappelle aux parents que les livres ne seront pas disponibles au sein des établissements scolaires qui assureront uniquement la distribution de manuels, à titre gracieux, pour les catégories les plus défavorisées et aux enfants dont les parents exercent dans le secteur de l’éducation.
Rachid Hammoutène