Tizi-Ouzou : Reconstruction des lycées Amirouche et El Khensa

Les travaux de reconstruction des Lycées El Khensa et Colonel Amirouche, de la ville de Tizi-Ouzou, seront lancés prochainement, a-t-on appris ce mercredi auprès de la direction locale de  l’éducation (DE).

Ces deux établissements scolaires réalisés sur un site instable, sur la route de Tala Allam, sont menacés par un glissement de terrain qui avait   déjà causé d’importants dégâts à l’infrastructure, situation qui s’est aggravée depuis le séisme de Boumerdès, le 21 mai 2003, signale-t-on.
La direction de l’Education avait, sur la base d’une expertise du centre de Contrôle technique des constructions (CTC) soulignant l’état de  dégradation avancé de ces structures, décidé d’évacuer les deux lycées pour protéger les élèves et les personnels. Ainsi les élèves du lycée El Khansa ont été transférés vers le centre de  formation professionnelle de Tala Allam et ceux du lycée colonel Amirouche vers l’institut de technologie qui a été cédé à l’université puis récupéré par le secteur de l’éducation, a indiqué à l’APS, le responsable local de ce secteur Ahmed Laalaoui.
Outre les élèves et le personnel enseignant et administratif, la DE a récupéré l’ensemble des équipements et matériels, afin de mettre les deux  établissements à la disposition de la direction des équipements publics (DEP) qui gère l’opération de démolition et de reconstruction de l’infrastructure, a-t-on appris de même source.
D’ailleurs, la DEP a lancé, cette semaine, un avis d’appel d’offre portant « réalisation d’un lycée en remplacement du lycée El Khensa » pour le choix  de l’entreprise qui va effectuer les travaux de « démolition des blocs existants du lycée El Khensa » et dont l’ouverture de plis est prévue pour  le 30 mars courant, a-t-on appris auprès de cette direction.