Tizi-Ouzou : Reverdir les villages incendiés  

Tizi-Ouzou a été la plus touchée par les incendies qui ont ravagé, l’été dernier, le Nord du pays. Sur les89.000 hectares de forêts brûlés, 42.000 sont situés à travers les 54 communes de la wilaya. Pour tenter de remplacer ce  patrimoine forestier, la conservation des forêts à l’échelle locale, associations et villageois organisent plusieurs campagnes de reboisement depuis octobre 2021.

Pour célébrer la Journée mondiale des forêts, l’association de protection de l’environnement Anza n Twenat, de la Commune de Tizi Rached, a organisé une vaste campagne de reboisement au niveau du village Aït Si Amara dans la commune d’Aït Yahia, pas loin de Aïn El Hammam avec la participation des habitants du village et de bénévoles.
«Plus de 100 arbustes ont été mis en terre lors d’une opération visant à  développer la culture de protection de l’environnement, notamment chez les jeunes, et à remplacer les espaces verts décimés par les incendies», indique son secrétaire général Nadir Khris. Et d’ajouter : «La restitution et la préservation de ce patrimoine très cher est de la responsabilité de tout le monde.» La deuxième opération, qui s’est déroulée dans la commune de Larbaâ Nath Irathen, sera suivie par d’autres tout au long de ce mois. En plus du reboisement, Anza n Twenat a tracé un programme axé sur la  sensibilisation et le nettoyage à l’approche de l’été. Au passage, notre interlocuteur n’a pas manqué de dénoncer la pression qui pèse sur l’association. Selon lui, «l’APC de Tizi Rached a décidé d’augmenter le loyer de son siège à 12.000 DA, alors que l’association est dépourvue de moyens financiers».
De Bouzeguène à Zekri
De son côté, l’association de protection de l’environnement Tafat n Ugama a mené une opération de  reboisement organisée au niveau village Aït Salah dans la commune de Bouzguène et placée sous le slogan «Semons l’espoir et la fraternité» en hommage aux victimes des incendies.
La  mobilisation et  le dévouement de volontaires ont permis la réussite de l’opération qui a vu la participation de la circonscription des forêts d’Azazga, la pépinière de Tala Mehdi, le comité du village Aït Salah, la confédération des randonneurs de Kabylie et la famille randonneuse des Aït Djenad.
Plus 600 plants forestiers et fruitiers et arbustes décoratifs ont été plantés. La prochaine action est annoncée au village Avizar dans la commune de Timizar ou s’achèvera  la campagne de plantation. Dans le volet plantation et reboisement de son plan d’action annuel,Tafat N Ugama organise, depuis le début de l’année, diverses  actions dans des villages touchés par les incendies de forêts.
La  campagne a été lancée le 14 janvier dernier au mont Tamgout à l’occasion de Yennayer avec pour objectif de planter 5.000 arbres de toutes espèces. Même des agences de voyage se sont associées à la démarche, notamment Fennecs Aventuriers, qui a organisé avec les associations La Famille de Montagne, Nass El Khir et la banque AGB une vaste campagne de sensibilisation dans la commune reculée  de Zekri. Selon son responsable, plus de 1.500 plants dont 1.000 arbres fruitiers ont été mis en terre et les participants ont saisi l’occasion pour la sensibilisation des  enfants sur l’importance de l’arbre.
Plus de 3.100 arbres à planter  
La restitution du couvert forestier est le cheval de bataille des autorités après la série d’incendies qui a frappé plusieurs régions du pays durant l’été 2021. La conservation des forêts de la wilaya de Tizi-Ouzou a tracé un programme riche de plantation à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des forêts. A la veille du 21 mars, tout le personnel de la conservation est à pied d’œuvre pour mener à bien sa vaste campagne de reboisement qui touchera pratiquement toutes les régions touchées par les incendies. Malgré son emploi du temps très chargé, Larbi Chebli, chef de service extension du patrimoine et protection des terres à la conservation des forêts de Tizi-Ouzou, a accepté de nous recevoir et de nous détailler le programme des forestiers à cette occasion. Selon lui, le coup d’envoi de cette vaste opération de plantation et de reboisement sera donné, aujourd’hui, à partir du village d’Ath Lahssen (Ath Yanni) au niveau d’une exploitation privée, complètement ravagée par les feux, des frères Djennan Arezki en collaboration avec l’association Tachemlith pour planter environ 130 oliviers. L’opération touchera 62 familles à travers sept villages d’Ath Yanni. Pour les journées du 21 et le 22 mars, un total de 3.100 plants seront mis en terre dans pratiquement toutes les régions victimes des feux de forêts avant la clôture de la campagne nationale de reboisement 2021-2022.
Ce programme, lancé déjà le 14 mars dernier, se fera en collaboration avec quatre associations engagées dans la protection de l’environnement. Il s’agit de l’Association culturelle pour le développement et l’épuisement de la jeunesse algérienne d’Aïn El Hammam où ils ont bénéficié d’un don de 1.600 plants. Du côté de Boghni, l’opération de reboisement se fera avec la participation de l’association La voie de la nature, avec près de 130 plants fruitiers qui seront mis en terre.
L’association scientifique Ithran de la ville de Tizi-Ouzou aura pour charge la plantation des arbres forestiers au niveau des massifs forestiers d’Azzazga, Harouza, Labraâ Nath Irathen. Depuis le 25 octobre 2021, plus de six hectares de chêne liège ont été reboisés à Labraâ Nath Irathen. A l’occasion de la journée mondiale de la Protection civile, plus de 1.000 arbres ont été plantés. Le 24 février dernier, près de 5.000 plants forestiers ont été plantés du côté de Thakhoukh. Selon notre interlocuteur, cette vaste opération de plantation touchera aussi les établissements scolaires, les casernes militaires, la Protection civile, les universités et autres organismes.
Chebli a rappelé qu’après le lancement de la campagne de plantation entamée en décembre 2021, plus de 450.000 arbres ont été plantés. Il a également fait savoir que la conservation des forêts a reçu beaucoup de dons de la part des sociétés et pépinières. «La boîte de communication Full Media nous a offert 500 arbres fruitiers à l’occasion de cette journée. A cella s’ajoutent les dons anonymes avec plus de 3.000 oliviers», a-t-il cité. Le chef de service a fait savoir que l’olivier représente plus de 60% du total des arbres plantés. En ce qui concerne la campagne de reboisement de l’année 2020-2021, plus 25.850 arbres fruitiers ont été mis en terre.
Samira Belabed