Tizi-Ouzou : Une meilleure production de miel attendue

Pour les apiculteurs de la wilaya de Tizi-Ouzou, il est trop tôt pour se prononcer sur le volume de production de miel pour cette année.

Selon Salem Touati, ingénieur agronome et conseiller technique et formateur auprès de la Coopérative agricole polyvalente de Tizi-Ouzou (Capto), «la production de miel, même si elle s’annonce bonne, ne peut pour l’heure être quantifiée». Toutefois, ajoute-t-il, elle s’annonce meilleure que l’année dernière où la sécheresse, les feux de forêt et d’autres aléas climatiques défavorables ont fait beaucoup souffrir les colonies d’abeilles.»
A l’en croire, les dernières pluies d’avril et du début mai ont considérablement favorisé la floraison qui constitue le vivier des abeilles. «L’on espère une bonne récolte, même dans les hauts plateaux et la steppe pour d’autres variétés de miel», renchérit-il
Pour notre interlocuteur, le seul souci concerne l’acquisition des ruches dont le prix a doublé en raison de l’augmentation du coût du bois et de la cire d’abeille. «Les  produits de traitement notamment contre le varroa, un acarien parasite qui attaque l’abeille adulte et la larve, sont devenus plus chers», poursuit-il, avant de rappeller que la production moyenne d’une ruche est de 6 à 7 kg/an en mauvaise période et de 12 à 15 kg en période faste.
Rachid Hammoutène